Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 50 000 personnes en août | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 50 000 personnes en août
©

Bonne nouvelle, mais...

Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 50 000 personnes en août

Un chiffre à tempérer : 277 500 chômeurs ont été désinscrits pour défaut d’actualisation mensuelle de leur situation.

La courbe s'inverse. Selon les chiffres officiels, le nombre de chômeurs inscrits à Pole Emploi en catégorie A (aucune activité) a diminué de 50 000 personnes. Cette baisse (-1,5%) est une première depuis avril 2011. Une tendance qui se confirme lorsque l'on réunit les chômeurs de catégorie A, B et C, avec une diminution de 62 700 personnes au cours du mois d'août.

"Ces chiffres sont encourageants, mais doivent encore être interprétés avec prudence. En effet, dans les périodes de reprise de l’activité économique, il est courant d’observer une certaine "volatilité" des chiffres du chômage d’un mois sur l’autre. Une baisse en août ne permet pas d’exclure une hausse le mois suivant. Les résultats d’un mois ne font pas un retournement", a toutefois tempéré le ministre du Travail, Michel Sapin. Il ajoute : "Ces résultats positifs du mois d’août justifient la politique conduite depuis un an et poussent à amplifier encore la mobilisation générale pour l’emploi".

De nombreux indicateurs sont encourageants. Depuis mai, le nombre de jeunes de moins de 25 ans au chômage est en baisse constante. Les inscriptions à Pole Emploi pour cause de fin de CDD et de mission d'intérim ont également reculé. Mais ces données sont atténuées par un constat négatif : de plus en plus de personnes n'actualisent plus leurs données auprès de Pole Emploi. En août, ce sont 277 500 chômeurs qui ont été désinscrits pour défaut d’actualisation mensuelle de leur situation. C’est 77 500 de plus qu’en juillet dernier et qu’en août 2012. Historiquement, ce nombre évolue chaque mois entre 150.000 et 200.000 et n’avait jusqu’ici jamais dépassé 219.000.Une situation qui conduit à la suspension temporaire de leur inscription et donc à la baisse statistique, mais pas forcément réelle, du chômage.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !