Canal+, Netflix, Deezer... Les abonnés aux services en ligne pourront bientôt y accéder dans toute l'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Canal+, Netflix, Deezer... Les abonnés aux services en ligne pourront bientôt y accéder dans toute l'Europe
©

Enfin

Canal+, Netflix, Deezer... Les abonnés aux services en ligne pourront bientôt y accéder dans toute l'Europe

Actuellement, les abonnés à des services en ligne ne peuvent y accéder que dans leur pays. Cela changera en janvier 2018.

Voila une bonne nouvelle pour les internautes qui voyagent ou se déplacent au sein de l'Union européenne. Jusqu'à présent, leurs abonnements à des services de streaming ou de vidéo en ligne (Deezer, Netflix, Canal+, etc.) n'étaient valables que dans leur pays de domicile. A l'étranger, c'était l'écran noir, pour une question de droits.

Cela va bientôt changer. Dès janvier 2018, ils pourront profiter, sans surcoût, de tous leurs contenus depuis tous les pays membres de l’Union européenne (UE). Cette évolution fait suite à un accord conclu entre le Parlement européen, les États membres et la Commission européenne, dans le cadre de la modernisation des règles de l’UE, entamée en décembre 2015.

Cette mesure s'appliquera uniquement aux abonnés payant. Pour les contenus gratuits (Deezer sans abonnement, les replay des chaînes de télévision, etc.), la possibilité d'ouvrir ou non les contenus sera laissée au bon vouloir des plateformes.

Attention toutefois : il sera impossible de vous abonner à Canal + en France si vous vous expatriez en Allemagne, ou de souscrire à un service en ligne dans un autre pays : la portabilité des contenus ne sera valable que pour les abonnés en "séjour temporaire", c'est-à-dire en vacances ou en déplacement d'affaires. Les services seront chargés de vérifier la domiciliation de leurs abonnés.

Lu sur Que choisir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !