Budget 2016 : plus de 3 milliards d'euros d'économies sont encore non "documentés" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le débat sur le texte de loi doit s'ouvrir mardi au Parlement.
Le débat sur le texte de loi doit s'ouvrir mardi au Parlement.
©Reuters

Approximation

Budget 2016 : plus de 3 milliards d'euros d'économies sont encore non "documentés"

Le ministère des Finances a annoncé fin septembre qu'il économiserait 16 milliards d'euros en 2016, contre 14,5 milliards initialement prévus.

Alors que le débat sur le texte de loi doit s'ouvrir mardi au Parlement, la commission des Finances de l'Assemblée nationale estime que 3,45 milliards d'euros d'économies sur les 16 milliards prévus dans le budget 2016 ne sont pas encore "documentés".

Dans son rapport sur le projet de loi de finances 2016, dévoilé ce lundi, la rapporteuse générale de la commission, Valérie Rabault (PS), note que 2,2 milliards d'euros d'économies sont "non documentés" sur les dépenses d'intervention de l'État. 

Selon ce rapport, 1,25 milliard d'économies supplémentaires sont "non documentés" dans le volet qui concerne les administrations de Sécurité sociale, alors que 600 millions d'euros portant s sur les dépenses des ministères sont "peu documentés".

"Bien entendu, ils (les 16 milliards d'économies) sont identifiés" a commenté lundi soir le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert, sur France Info. 

"Je pense à quelques exemples, en matière de Sécurité sociale, il y a des économies sur l'hospitalisation, sur les soins à domicile, sur les médicaments génériques. Concernant plus particulièrement le budget de l'État, il y a une maîtrise des dépenses de fonctionnement des ministères (…) Par exemple, des dépenses concernant le logement, nous allons travailler sur les allocations logement" explique-t-il. 

Le ministère des Finances avait annoncé fin septembre qu'il économiserait 16 milliards d'euros en 2016, contre 14,5 milliards initialement prévus, dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards d'euros en trois ans, annoncé en 2014. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !