Budget 2015 : "On sacrifie l'avenir dans ce budget" selon Gilles Carrez | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Budget 2015 : "On sacrifie l'avenir dans ce budget" selon Gilles Carrez
©

Jugement

Budget 2015 : "On sacrifie l'avenir dans ce budget" selon Gilles Carrez

Sur Europe 1 ce jeudi matin, le président UMP de la commission des Finances estime qu'il n'y a "pas de véritable économies".

Gilles Carrez a émis un jugement plutôt négatif sur le budget 2015 présenté mercredi par Michel Sapin. Sur Europe 1 ce jeudi, le président UMP de la commission des Finances a expliqué que ce projet de loi de Finances "sacrifie l'avenir". "C'est vraiment un budget d'impuissance, dans lequel tous les efforts se traduisent par une réduction des investissements. Plus d'investissements pour les infrastructures de transports, pas d'investissement pour la défense. On sacrifie l'avenir dans ce budget" a-t-il ajouté.

"J'ai eu le sentiment qu'ils laissaient partir les déficits, qu'ils n'avaient plus de prise sur les choses. Il n'y a pas de véritable économies. Ils font l'hypothèse que la dépense va augmenter quoi qu'il arrive dans les 3 ans qui viennent de 100 milliards d'euros, et qu'avec leurs efforts elle n'augmentera que de 50 milliards d'euros" a encore indiqué Gilles Carrez.

"Je demande qu'il y ait de vraies économies, que la dépense n'augmente pas du tout, voire qu'elle diminue" a-t-il aussi soutenu. Par ailleurs Gilles Carrez a expliqué que sur les 2 000 milliards de dette, "pas loin de 300 milliards" sont dus à la présidence de François Hollande. Il prévoit 400 à 500 milliards à la fin du quinquennat socialiste. 

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !