Budget 2015 : croissance, déficit, dette... Retrouvez les annonces du gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le ministre des Finances, Michel Sapin.
Le ministre des Finances, Michel Sapin.
©

Gros sous

Budget 2015 : croissance, déficit, dette... Retrouvez les annonces du gouvernement

Economies, apaisement fiscal, redevance télé et déficit plus élevé, le ministre de Finances, Michel Sapin a détaillé mercredi matin le budget 2015 qui sera présenté au conseil des ministres.

Sur le déficit

Le gouvernement table sur une réduction du déficit public. Après avoir atteint 4,4% en 2014, le ministre des Finances établit une prévision à 4,3% du déficit en 2015, 3,8% pour 2016 et 2,8% pour 2017. Selon le gouvernement, la France devrait être donc à l'équilibre en 2019 et plus en 2017.

Sur la dette

La dette publique française, qui a atteint les 2000 milliards d'euros mardi soit 95,3% du PIB, devrait, pour l'exercice de l'année prochaine, s'élever à 97,2%. Elle devrait atteindre 98% en 2016 et 97,3% en 2017.

Sur la croissance

Le gouvernement table sur une croissance à 0,4% pour l'année en cours. 1% est envisagé pour 2015, 1,7% en 2016 et 1,9% en 2017.

Sur les impôts

Les impôts, taxes et cotisations sociales des ménages et entreprises devraient atteindre 44,6% du produit intérieur brut (PIB) l'an prochain, après 44,7% cette année, et rester quasi stables à 44,5% et 44,4% en 2016 et en 2017.

Sur le diesel

Le ministre des Finances a confirmé mercredi matin la hausse de deux centimes par litre de gazole. "Le financement des dépenses de mobilité des contrats de plan Etat/régions sera assuré par l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF), qui bénéficiera du péage de transit et du produit d'une augmentation de 2 centimes par litre de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) sur le diesel", selon le dossier de presse du projet de budget.

Sur la redevance télévisuelle

La "contribution à l'audiovisuel public" augmentera de trois euros en 2015 en métropole - et d'un euro en outre-mer. Elle sera ainsi d'un montant, respectivement, de 136€ et 86€ selon la région.

De manière générale, la France doit réaliser 21 milliards d'euros d'économies en 2015.

Ils sont répartis entre l'Etat, la Sécurité sociale et les collectivités territoriales. Une baisse en valeur de la dépense de l'Etat d'un milliard d'euros alors qu'elle aurait dû progresser de six milliards est aussi prévue. Le but du gouvernement est de maintenir ce total ainsi que la promesse de 50 milliards d'économies en cumul d'ici à 2017.

Lu sur francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !