Brexit : David Cameron prêt aux concessions pour éviter la sortie ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Brexit : David Cameron prêt aux concessions pour éviter la sortie ?
©Reuters

Imbroglio

Brexit : David Cameron prêt aux concessions pour éviter la sortie ?

La presse britannique affirme que le Premier ministre recule sur les prestations sociales aux étrangers européens, ce que le 10 Downing Street dément.

David Cameron a-t-il peur des réactions européennes ? Alors qu'un référendum sur une sortie du Royaume-Uni aura lieu en 2016 ou 2017, le Premier ministre tente de monnayer son soutien au maintien de son pays auprès de l'UE. Tandis qu'il souhaitait revoir la politique sociale pour les migrants européens, il semble qu'il ait finalement rétropédalé sur ce sujet, à en croire plusieurs grands quotidiens britanniques.

En fait, Cameron souhaitait l'accord (obligatoire) de l'UE pour priver les migrants européens d'aides sociales pendant 4 ans, afin de réduire les arrivées, notamment en provenance d'Europe de l'Est. Un recul calculé pour éviter de braquer Bruxelles, de moins en moins enclin aux concessions envers les Britanniques.

"Il a choisi de placer les prestations sociales au cœur de la négociation, mais réduire notre coopération avec l’Europe à cette simple question n’a jamais été une bonne idée en raison des emplois, de la croissance, de la sécurité et de l’influence que cela nous a apporté" a ainsi critiqué Hilary Benn, porte-parole des Travaillistes pour les questions internationales.

Le gouvernement britannique a néanmoins démenti cette information, dans un débat très sensible. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !