Braquage mortel à Marignane : un jeune de 18 ans mis en examen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Braquage mortel à Marignane : un jeune de 18 ans mis en examen
©

L'enquête se poursuit

Braquage mortel à Marignane : un jeune de 18 ans mis en examen

Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Marignane (Bouches-du-Rhône) est toujours sous le choc. Trois jours après le braquage mortel qui a secoué la ville, l'émotion demeure vive. Cependant l'enquête avance. Et plutôt rapidement. En effet, un jeune homme de 18 ans a été mis en examen ce samedi. Toutefois son complice reste encore introuvable et est activement recherché par les forces de l'ordre. Le jeune homme a été mis en examen pour "vol avec arme" et "meurtre afin d'assurer l'impunité de son auteur", faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité, a déclaré à l'AFP le procureur adjoint à Aix-en-Provence, Denis Vanbremeersch.

Le garçon, qui a eu 18 ans le jour des faits, est connu pour une douzaine de délits, principalement des vols avec dégradation ou effraction en 2011 et 2012. Il a déjà  été condamné trois fois par le tribunal pour enfants, avait précisé le procureur quelques heures plus tôt, au cours d'une conférence de presse.

Pour rappel jeudi vers 18h, deux hommes en scooter avaient attaqué avec un fusil à pompe un tabac dans le centre de Marignane, emportant la caisse et plusieurs cartouches de cigarettes. Au cours de leur fuite, ils ont été pris en chasse par un retraité d'Air France de 61 ans qui a percuté leur deux-roues pour les faire tomber avant de tenter de les désarmer. Durant la bagarre qui a suivi, l'un des voleurs a fait feu sur le sexagénaire avec son fusil à pompe, le blessant mortellement.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !