Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers

Hold up

Braquage du convoi d'un prince saoudien Porte de la Chapelle

Si aucun blessé n'est à déplorer, les malfaiteurs se sont emparés de 250 000 euros en liquide et de "documents sensibles" avant de prendre la fuite.

Le convoi d'un prince saoudien a été attaqué dimanche 17 août au soir Porte de la Chapelle, dans le XVIIIème arrondissement parisien. Si aucun blessé n'est à déplorer, les malfaiteurs se sont emparés de 250 000 euros en liquide et de "documents sensibles" avant de prendre la fuite. 

Les braqueurs ont suivi en voiture les véhicules saoudiens qui se rendaient de l'ambassade d'Arabie saoudite à l'aéroport du Bourget situé à 15 kilomètres au nord de Paris. Le commando de huit hommes, armés de kalachnikovs selon les informations Europe 1, est passé à l'action vers 21h25 ciblant le dernier véhicule du convoi. Ils ont pointé leurs armes vers le chauffeur, l'obligeant ainsi à s'arrêter. À l'intérieur du monospace se trouvaient deux passagers, les billets et des papiers importants. On ignore encore la nature de ces derniers. L'identitée du prince demeure également inconnue. Les braqueurs ont pris le volant de la Mercedes et ont relâché un peu plus loin les trois Saoudiens, avant de disparaître.

La voiture braquée était un véhicule d'intendance. Il a été retrouvé brûlé, tout, comme les automobiles utilisées par le commando dans leur filature. L'enquête a été confiée à la Brigade de répression du banditisme de la Police judiciaire parisienne. Cette dernière a qualifié ce mode opératoire de "rare et inédit". 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !