Bonne nouvelle : les virus classiques hivernaux circulent peu cette année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bonne nouvelle : les virus classiques hivernaux circulent peu cette année
©

Atchoum

Bonne nouvelle : les virus classiques hivernaux circulent peu cette année

D'après les réseaux de surveillance épidémique grippe, gastro, bronchiolite ont été vaincues grâce aux gestes barrières à la différence du Covid-19.

Dans le marasme ambiant, toute bonne nouvelle est bonne à prendre. Alors que la saison est propice aux grippes, gastro-entérites et autres bronchiolites, en cette fin d'année 2020, elles sont peu présentes. C'est l'organisme Santé Publique France qui révèle cela dans son bulletin épidémiologique du 9 décembre dernier : « En Métropole aucune circulation active des virus grippaux n’a été identifiée par les réseaux de surveillance dédiés. Seuls sept virus grippaux ont été détectés en milieu hospitalier dans des régions différentes, dont au moins deux chez des personnes de retour d’un voyage à l’étranger ». 

Comparé à l'année dernière, les cabinets de ville son anormalement vide et les virus circulent peu démontrant ainsi l'efficacité des gestes barrières. Malgré tout Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste au sein de Santé Publique France, explique au Parisien que « les épidémies de grippe peuvent survenir dès fin décembre, le plus souvent à partir de janvier. Mais on commence généralement à capter à bras bas bruit une circulation des virus grippaux dès le mois de novembre. Cette année, les niveaux de détection de virus sont inférieurs aux années précédentes à la même période ». Une bonne raison pour ne pas relacher notre garde à Noël. 

 

 

La dépêche

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !