Attentats de Paris : une information judiciaire ouverte pour "assassinats" contre les 4 proches des frères Kouachi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Attentats de Paris : une information judiciaire ouverte pour "assassinats" contre les 4 proches des frères Kouachi
©

Suite

Attentats de Paris : une information judiciaire ouverte pour "assassinats" contre les 4 proches des frères Kouachi

Gardés à vue depuis le 15 janvier, un placement en détention a aussi été requis.

Près de deux semaines après les attaques terroristes qui ont frappé Paris début janvier, l'enquête se poursuit pour tenter de trouver de potentiels complices aux frères Kouachi, responsables de la tuerie de Charlie Hebdo, et d'Amédy Coulibaly, auteur de la prise d'otage de l'hypermarché cacher à la porte de Vincennes.

Gardés à vue depuis jeudi dernier après un coup de filet dans l'entourage des trois terroristes au siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret, quatre personnes avaiet été déférées ce mardi matin au palais de justice de Paris. Dans l'après -midi, le placement en détention de ces 4 suspects a été requis et une information judiciaire pour "assassinats" a été ouverte. 

Ces quatre hommes, âgés de 22 à 28 ans, sont soupçonnés d'avoir eu des connexions avec Amédy Coulibaly, également tueur de la jeune policière municipale de Montrouge. Ils auraient pu apporter un soutien logistique, notamment en lui fournissant des armes, au terroriste. Les empreintes de l'un d'entre eux ont été retrouvées dans le véhicule de Coulibaly, selon BFMTV.  Les autres personnes interpellées lors du coup de filet de jeudi dernier, cinq hommes et trois femmes, ont elles été relâchées.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !