Attentats de Paris : un complice de Salah Abdeslam identifié | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Najim Laachraoui, à gauche
Najim Laachraoui, à gauche
©Capture d'écran

Nouveau nom

Attentats de Paris : un complice de Salah Abdeslam identifié

Najim Laachraoui, connu sous le faux nom de Soufiane Kayal, a laissé son ADN sur "du matériel explosif utilisé lors des attaques de Paris."

Peu à peu, le puzzle se reforme. Soufiane Kayal était le dernier nom qui continuait de résister aux enquêteurs. A en croire la police belge, son véritable nom est en fait Najim Laachraoui, né le 18 mai 1991. Son visage était connu depuis qu'il a été contrôlé à la frontière entre l'Autriche et la Hongrie, en septembre dernier, aux côtés de Salah Abdeslam et Samir Bouzid (de son vrai nom Mohamed Belkaïd), tué lors de l'opération à Forest, la semaine dernière. "Des traces ADN de Najim Laachraoui ont été retrouvées dans la maison louée à Auvelais, ainsi que dans l’appartement de la rue Henri Bergé à Schaerbeek, qui auraient été utilisés par le groupe terroriste" explique les enquêteurs belges. 

Selon une information d'Itélé, confirmée par l'AFP, son ADN a aussi été retrouvé sur "du matériel explosif utilisé lors des attaques" de Paris. "Elle a été prélevé sur au moins une des ceintures d’explosifs utilisées par les terroristes du 13 novembre, ainsi que sur des objets retrouvés en France" explique la chaîne. 

Attentats de Paris : l'ADN d'un des deux fugitifs retrouvé sur des ceinture d'explosifs

Lu sur La Libre Belgique

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !