Attentats de Paris : les détails des deux cérémonies prévues les 5 et 10 janvier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Attentats de Paris : les détails des deux cérémonies prévues les 5 et 10 janvier
©DR

Hommage

Attentats de Paris : les détails des deux cérémonies prévues les 5 et 10 janvier

Une cérémonie sera organisée par la ville de Paris le 10 janvier, sur la place de la République, pour rendre hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la ville en 2015. Un chêne du souvenir y sera dévoilé.

Un an après les attentats des 7 et 9 janvier et deux mois après ceux du 13 novembre, la ville de Paris va organiser des cérémonies hommage dont le journal Le Parisien dévoile les détails.

Une pose de trois plaques commémoratives aura d'abord lieu le 5 janvier, en présence des familles des 17 victimes des attentats de janvier. Elles seront apposées rue Nicolas-Appert, où se situaient les locaux de Charlie Hebdo, boulevard Richard-Lenoir, où a été assassiné le policier Ahmed Merabet, et à l'hyper Cacher de la porte de Vincennes. "Ces cérémonies seront sobres, souligne le directeur de cabinet d’Anne Hidalgo Mathias Vicherat. Les textes des plaques ont été définis avec les familles et la rédaction de Charlie Hebdo".

La deuxième cérémonie, plus imposante, aura lieu le 10 janvier place de la République. Des miliers de parisiens y sont attendus. Un chêne du souvenir haut de 10 mètres sera dévoilé à l'ouest de son esplanade, avec à son pied une plaque en hommage aux victimes des attentats de janvier et novembre. La cérémonie officielle est prévue à 11 heures et durera un peu plus d’une demi-heure.

François Hollande y assistera, ainsi qu'un millier d'invités (familles des victimes, blessés, etc.). A la fin de la cérémonie, Johnny Hallyday interprétera la chanson "Un dimanche de janvier", écrite par Jeanne Cherhal en mémoire de la marche républicaine. Une minute de silence sera observée puis le chœur de l’armée française chantera La Marseillaise.

 

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !