Attentat de Nice : La CGT perturbe la minute de silence organisée par le Parti socialiste lors du festival d'Avignon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Attentat de Nice : La CGT perturbe la minute de silence organisée par le Parti socialiste lors du festival d'Avignon
©Reuters

Indécence

Attentat de Nice : La CGT perturbe la minute de silence organisée par le Parti socialiste lors du festival d'Avignon

Lors d'un débat culturel qui se tenait à Avignon avec des membres du PS, des manifestants de la CGT Spectacle ont refusé de respecter une minute de silence.

L'attentat de Nice était encore dans toutes les têtes à Avignon. Sauf dans celles des membres de la CGT Spectacle, qui ont décidé de ne pas respecter un hommage aux victimes dans la Cité des papes. Au lieu de cela, ils ont tapé sur des casseroles en proférant des insultes à l'égard des organisateurs d'un débat culturel. Amine el-Khatmi, adjoint PS au maire d’Avignon, s'est insurgée : "C’est inqualifiable, lamentable et indécent. Ils tapaient sur des poubelles, ils ont continué à crier, à hurler".

 
La bataille de la Loi Travail semble perdue pour la CGT, et ce genre d'excès risque de couter cher à un syndicat qui fédère de moins en moins.
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !