Assassinat de JFK : la piste du complot revient au premier plan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Assassinat de JFK : la piste du complot revient au premier plan
©Reuters

Encore...

Assassinat de JFK : la piste du complot revient au premier plan

Un ex-agent gouvernemental met en cause un de ses collègues, révèle le réalisateur Oliver Stone.

L'affaire de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy trouvera-t-elle un épilogue ? Rien n'est moins sûr, tant les nouvelles "révélations" se multiplient depuis le jour du drame, le 22 novembre 1963. Cette fois, c'est le réalisateur Oliver Stone (auteur du biopic "JFK") qui revient à la charge, affirmant qu'un ancien agent de la sécurité présidentielle l'avait contacté.

Selon ce dernier, qui était en phase terminal d'un cancer lors de ses révélations, le président a bien été assassiné "par une personne de son équipe" sans en préciser exactement la motivation. Oliver Stone, d'abord sceptique, a été convaincu par "le jargon militaire" de l'homme et par les détails "authentiques et plausibles."

Évidemment, cette information, impossible à vérifier, ne fait que renforcer la myriade de théories du complot qui évoquent la CIA, Cuba ou encore le successeur de JFK, Lyndon Johnson. En mai dernier, Donald Trump avait même sous-entendu que le père de son rival Ted Cruz était impliqué dans le meurtre. Une "révélation" de plus…

Lu sur Le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !