Arnaud Montebourg devient mannequin pour la marque de costumes de luxe Smuggler | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Arnaud Montebourg devient mannequin pour la marque de costumes de luxe Smuggler
©Reuters

La classe militante

Arnaud Montebourg devient mannequin pour la marque de costumes de luxe Smuggler

Engagé auprès des entreprises françaises, l'ex-ministre de l'Economie avait posé en Une du Parisien Magazine en 2012, vêtu d'une marinière Armor-Lux et portant un mixeur Moulinex.

L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a indiqué récemment qu'il avait accepté "à la demande de  Smuggler" de poser "bénévolement et gracieusement" pour la marque de costumes de luxe, valorisant ainsi le "Made in France". "Comme avant 2012, puis comme lorsque j'étais au gouvernement, j'ai toujours soutenu les ouvriers et les patrons du made in France. Je continue ce travail et ce combat. C'est un acte militant en soutien de l'usine de confection de Limoges et de ses couturières" a-t-il déclaré. Présentant sa décision comme un acte engagé et "militant", Arnaud Montebourg porterait deux costumes de la collection hiver de la maison. Gilles Attaf, président de Smuggler, s'est dit "ravi du résultat".

"J'ai eu Arnaud Montebourg récemment au téléphone qui me demandait comment se passaient les affaires, et je lui ai expliqué que son engagement pour le made in France nous manquait […] Il m'a demandé ce qu'il pouvait faire pour nous aujourd'hui, je lui ai dit, un peu sur le ton de la plaisanterie, ce qui serait formidable, c'est que vous acceptiez de poser pour nous " a ainsi expliqué le dirigeant. Et d'ajouter : "Habiller Arnaud Montebourg est toujours un plaisir pour moi, il reste l’Ambassadeur incontestable du Made in France. J’ai eu le plaisir de l’accueillir en novembre 2012 dans notre unité de production à Limoges, qui compte 135 ouvriers. Il comprend et traduit parfaitement les attentes des entreprises françaises à promouvoir et défendre un savoir-faire unique dans un contexte économique difficile".

En 2012 déjà,  l'engagement de l'ancien ministre du développement productif, auprès des entreprises françaises l'avait amené à poser en Une du Parisien Magazine en marinière Armor-Lux, portant au poignet une montre Michel Herbelin et tenant dans ses mains un mixeur Moulinex.

Lu sur La Parisienne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !