Arnaud Montebourg : l'ancien ministre de l'Economie demande une bourse pour retourner à l'école | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Arnaud Montebourg : l'ancien ministre de l'Economie demande une bourse pour retourner à l'école
Arnaud Montebourg : l'ancien ministre de l'Economie demande une bourse pour retourner à l'école
©Reuters

Improbable

Arnaud Montebourg : l'ancien ministre de l'Economie demande une bourse pour retourner à l'école

Arnaud Montebourg s'apprête à intégrer le programme "Management avancé" de la très réputée école de commerce Insead. La formation, qui dure quatre semaines, coûte la modique somme de 34 500 euros...

Mais non, mais non, l'école n'est pas finie... Selon une information du Monde datée de ce vendredi 31 octobre, Arnaud Montebourg s'apprête à intégrer l'Insead, une école de commerce particulièrement réputée, qui affiche pour ambition de "faire de vous un grand dirigeant". Il devrait y suivre le programme "Management avancé", qui dure quatre semaines et coute la coquette somme de 34 500 euros, hors taxes.

Pour la payer, l'ancien ministre de l'Economie aurait demandé une bourse : la nouvelle est très mal passée auprès de nombreux internautes qui rappellent son salaire alors qu'il était encore au gouvernement. En effet, depuis le 17 mai 2012, la rémunération brute d'un ministre est fixée à 9940 euros.

Le Monde ne précise toutefois pas si la demande de Montebourg concerne une bourse publique ou une aide financière venant d'un fond privé, car ces dernières sont parfois admissibles à des étudiants aisés, en fonctions de critères très précis.

Au cours de son programme de "Management avancé", dont les cours seront dispensés en anglais, Arnaud Montebourg côtoiera 58 autres étudiants du monde entier, pour la plupart des cadres de grandes entreprises privées. Selon Le Point, il voudrait créer sa propre entreprise dans le domaine médical : "J'ai décidé de reprendre des cours parce que diriger une boîte est un vrai métier, je m'en suis rendu compte ces deux dernières années", a expliqué le conseiller général PS de Saône-et-Loire, limogé du gouvernement le 25 août dernier, après avoir critiqué la politique économique de François Hollande. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !