Arnaud Lagardère se dit prêt à racheter Canal+ | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Largadère opte pour une stratégie claire de recentrage vers les marchés de l’édition et des médias.
Largadère opte pour une stratégie claire de recentrage vers les marchés de l’édition et des médias.
©Reuters

Si tu ne viens pas à lui, il ira à toi

Arnaud Lagardère se dit prêt à racheter Canal+

Le chef d'entreprise a précisé la stratégie future de son groupe dans un entretien au journal Le Monde.

Arnaud Lagardère se dit "prêt" à racheter à Vivendi la totalité des parts de Canal+ France, dans un entretien au journal Le Monde. Son groupe, qui détient actuellement 20 % du capital de Canal + opterait pour cette stratégie en vue de son introduction en Bourse.

"Si Vivendi manque d'optimisme quant à l'avenir de Canal + France, je suis prêt à étudier la reprise des 80 % qu'ils détiennent et à les introduire en Bourse à des conditions favorables", assure le grand patron.

En février, le groupe Lagardère avait assigné Vivendi devant le tribunal de commerce de Paris. Arnaud Lagardère demande notamment à Vivendi "de gérer Canal + France dans son intérêt social, en lui restituant ses 1,6 milliard d'euros de trésorerie" et ajoute que"Canal + France mérite un projet de croissance ambitieux. C'est tout l'objet de la procédure que nous avons engagée dans le strict respect de l'intérêt de Canal + France".

Le groupe d’Arnaud Lagardère vient par ailleurs de quitter définitivement les secteurs de l’aéronautique et de la défense, en revendant 7,5 % de ses parts dans le constructeur européen EADS. Une stratégie claire de recentrage vers les marchés de l’édition et des médias. Le groupe tiendra son assemblée générale  ce vendredi 3 mai.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !