Areva : François Hollande appelle aussi à un rapprochement avec EDF | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Areva : François Hollande appelle aussi à un rapprochement avec EDF
©

Ensemble

Areva : François Hollande appelle aussi à un rapprochement avec EDF

Le groupe a révélé ce mercredi une perte record de 4,8 milliards d'euros pour 2014. Le chiffre d’affaires est lui en recul de 8%.

François Hollande rejoint la position d'Emmanuel Macron. Ce mercredi matin, le ministre de l'Economie n'avait pas écarté une fusion Areva-EDF. Dans une interview au journal Le Figaro, il indiquait être en faveur d’un rapprochement des deux entreprises afin de constituer un acteur français du nucléaire qui soit pertinent à l’export. "Ce peut être une plus grande coopération ou aller jusqu'à un rapprochement" disait Macron.

Ce mercredi soir, lors d'une conférence de presse depuis Madrid, le président de la République a annoncé avoir demandé aux dirigeants d'Areva et d'EDF de travailler à un "rapprochement". "J'ai demandé aux dirigeants des deux entreprises de présenter un rapprochement qui pourrait être confirmé dans quelques mois" a-t-il confirmé.

François Hollande a également souhaité que Areva engage "au plus vite" le dialogue social pour éviter les licenciements. "Le dialogue social doit être engagé au plus vite, comme le dialogue avec les élus des sites concernés pour qu'aucun licenciement ne puisse être prononcé" a lancé le chef de l'Etat. Après les rumeurs, Areva a confirmé une perte nette record de 4,8 milliards d'euros pour l'exercice de 2014. "L'ampleur de la perte nette de l’exercice 2014 illustre le double défi auquel Areva est confronté : stagnation durable des activités nucléaires, manque de compétitivité et difficile gestion des risques inhérents aux grands projets" a analysé Philippe Knoche, le directeur associé, dans un communiqué.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !