Après la présidence de l'Etat, François Hollande ne disparaîtra point | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Après la présidence de l'Etat, François Hollande ne disparaîtra point
©

Sous les projecteurs

Après la présidence de l'Etat, François Hollande ne disparaîtra point

"Ceux qui l'imaginent partir aux champignons fin mai vont être déçus", assure le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

Il a renoncé à briguer le second mandant, mais il n'a jamais dit qu'il abandonnerait la vie politique. Selon les proches de François Hollande, qui se confient ce jeudi 16 février à L'Obs, le Président ne disparaîtra pas de la scène médiatique, une fois  son successeur élu. "Ceux qui l'imaginent partir aux champignons fin mai vont être déçus", assure le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis. Selon lui, il "restera sur la photo, en deuxième ligne peut-être. Mais il appliquera le principe de François Mitterrand : toujours rester à flot pour prendre le flux." "Il a la politique dans le sang. Elle n'est pas près de le quitter", déclare-t-il.

Depuis quelques mois, les rumeurs courent. Le chef de l'État convoiterait le poste de président du Conseil européen, qui doit se libérer fin mai avec le départ de Donald Tusk. En outre, L'Obs affirme qu'une fois parti de l'Élysée, François Hollande "va lancer une fondation pour l'innovation sociale, dans la foulée de l'opération 'La France s'engage', mouvement valorisant les initiatives citoyennes, qu'il avait initié avec Martin Hirsch au cours de son mandat". Une information déjà publiée par Le Parisien, en janvier.  

>>> À lire aussi : Palmarès des cadeaux faits par François Hollande aux copains-coquins 

Lu sur Le Lab politique

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !