Anne Sinclair n'a pas de "liste noire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Anne Sinclair
n'a pas de "liste noire"
©

Rectificatif

Anne Sinclair n'a pas de "liste noire"

Renaud Revel, biographe d'Anne Sinclair, reconnaît qu'il n'aurait pas dû employer cette expression.

Qu'on se le dise, Anne Sinclair n'a pas de "liste noire". L'expression, employée par le journaliste Renaud Revel au cours de la promotion de son livre Madame DSK, laissait à penser que l'épouse de Dominique Strauss-Kahn avait dressé une liste précise de l'ensemble des personnes qui avaient manqué de fidélité ou avaient critiqué le couple injustement après son arrestation. Renaud Revel livre cette précision sur son blog après avoir reçu un SMS courroucé d'Anne Sinclair dimanche matin :

"Contestant l’existence proprement dite d’une telle liste et plus encore, – une terminologie couramment usitée-, Anne Sinclair en vient même dans ce message à regretter nos rencontres, lors de la préparation de cet ouvrage, alors que ce dernier n’est pas encore en librairie et qu’elle n’en connait pas la teneur. Attendez, chère Anne, avant de tirer les conclusions définitives…"

Interrogé par la suite par l'AFP, le journaliste a reconnu que le terme de liste noire était "excessif". 

Lu sur le blog de Renaud Revel

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !