Lauvergeon débarquée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Lauvergeon débarquée
©

Atomic Anne

Lauvergeon débarquée

L'actuelle présidente d'Areva n'effectuera pas de troisième mandat. Elle serait remplacée par Luc Oursel.

Ses nombreux soutiens n'y ont rien fait : Anne Lauvergeon a été "évincée" de la tête d'Areva. La présidence du directoire du groupe nucléaire français l'a appris ce jeudi 16 juin lors d'un entretien avec le Premier ministre à Matignon. Elle sera remplacée par Luc Oursel, l'actuel numéro 2 de l'entreprise.

Depuis l'annonce de de départ imminent, la veille dans le journal La Tribune, les soutiens à Anne Lauvergeon s'étaient multipliés. 17 des 19 membres du comité exécutif d'Areva s'étaient fendu d'une très claire lettre de soutien, tout comme les syndicats du comité de groupe européen. Une vingtaine de députés avaient aussi appuyé le maintien d'Anne Lauvergeon. François Hollande, lui, avait averti contre ce qui pourrait devenir un "symbole fâcheux".

Les Echos expliquent que Mme Lauvergeon paye sa rivalité avec l'actuel PDG d'EDF, Henri Proglio, et l'animosité du président de la République. Selon le quotidien, Nicolas Sarkozy lui reprochait "une gestion discutable et son indépendance d'esprit".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !