Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©

Off

Allemagne : fin du nucléaire

Le gouvernement annonce que le pays ne produira plus d'énergie nucléaire en 2022.

"C'est définitif: la date limite pour les trois derniers réacteurs nucléaires a été fixée à 2022. (...) Il n'y aura pas de clause de réexamen", a indiqué ce dimanche le ministre de l'Environnement allemand.

Il s'agit d'un revirement plutôt inattendu de la Chancelière Angela Merkel qui s'est entretenue de cette décision avec ses alliés et ses adversaires politiques. Après avoir prolongé de 12 ans la durée de vie des centrales nucléaires allemandes fin 2010, elle consent à la fermeture de la plupart des 17 réacteurs d'ici à fin 2011. Les trois plus récents fermeront au cours de l'année 2022. Outre Rhin, l'opinion publique était plus que favorable à cette décision, notamment après la catastrophe de Fukushima.

L'Allemagne devra donc trouver un autre moyen pour couvrir 22 % de ses besoins électriques actuellement assurés par le nucléaire. Les députés devront également composer avec les quatre compagnies qui exploitent ces centrales. La taxe sur le combustible nucléaire, qui devait rapporter 2,3 milliards d'euros par an dès cette année, pourrait être supprimée avant même son entrée en vigueur si ces quatre entreprises acceptent cette sortie prématurée du nucléaire.

 

Lu sur Romandie

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !