Agression de Vendin-le-Vieil : mise en examen du détenu pour "tentatives d'assassinats" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Agression de Vendin-le-Vieil : mise en examen du détenu pour "tentatives d'assassinats"
©Reuters

Procès en vue

Agression de Vendin-le-Vieil : mise en examen du détenu pour "tentatives d'assassinats"

Christian Ganczarski, un islamiste radicalisé, avait agressé trois surveillants dans sa prison.

La justice s'empare désormais de l'affaire. Après l'émoi provoqué par l'agression de trois surveillants, à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), un juge antiterroriste a décidé de mettre en examen l'agresseur pour "tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste."

Armé d'une paire de ciseaux à bouts ronds et une lame de rasoir, Christian Ganczarski, s'est jeté sur les surveillants avant d'être maitrisé, jeudi dernier. Cet islamiste radicalisé de 51 ans avait été condamné en 2009 pour l'attentat de Djerba qui avait fait 21 morts.

Cette agression avait entrainé une grande mobilisation du monde carcéral et le blocage de certains centres pénitentiaires. Emmanuel Macron, dans ses vœux au monde la justice, ce lundi, a annoncé un "un plan pénitentiaire global", attendu pour le mois de février. 

De son côté, la ministre de la Justice a rencontré les syndicats de surveillants. "On a échangé cette nuit, elle a entendu nos revendications, elle souhaite ouvrir les négociations" a expliqué, ce mardi matin, sur France Info, Jean-François Forget, secrétaire général du syndicat Ufap-Unsa Justice. La ministre se rend à la prison de Vendin-le-Vieil, à 9h.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !