Moody's rétrograde 28 banques espagnoles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Moody's rétrograde 28 banques espagnoles
©

Mauvaises notes

Moody's rétrograde 28 banques espagnoles

Cette décision suit la dégradation de la note souveraine de l'Espagne le 13 juin.

[Mis à jour à 6h le 26 juin]

L'agence de notation Moody's a annoncé lundi soir avoir abaissé les notes de 28 banques espagnoles, le jour même où Madrid officialisait sa demande d'aide du secteur bancaire.

« Cette décision fait suite à l'affaiblissement de la qualité du crédit du gouvernement espagnol, comme le reflète l'abaissement le 13 juin de la note » d'endettement de long terme de l'Espagne de trois crans, à « Baa3 », juste au dessus de la catégorie « spéculative », explique le communiqué.

L'agence a précisé que ces déclassements faisaient suite à sa décision de dégrader la note souveraine de l'Espagne de trois crans, de « A3 » à « Baa3 » le 13 juin.

Les mauvaises notes continuent pour l'Espagne. L'agence de notation Moody's devrait en effet abaisser les notes de l'ensemble des banques espagnoles dans les prochaines heures, selon deux sources financières, qui déclarent que "Moody's abaissera les notes des banques espagnoles à la suite de la dégradation de la note souveraine de l'Espagne en juin". D'après l'une de ces deux sources, les banques ont déjà été informées de cette décision de Moody's.

L'abaissement des notes des banques espagnoles arrive alors que l'Espagne a officiellement sollicité ce lundi l'aide financière de la zone euro pour renflouer ses banques, sans pour autant donner du montant précis de capitaux dont elle aurait besoin, ce qui ne convient pas vraiment à ses partenaires et aux investisseurs.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !