Vous aussi, aidez les scientifiques en localisant les phoques d'Antarctique depuis votre ordinateur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
En raison de l'immensité que représente l'Antarctique, les scientifiques n'ont jamais vraiment pu estimer la population de ces phoques de Weddell.
En raison de l'immensité que représente l'Antarctique, les scientifiques n'ont jamais vraiment pu estimer la population de ces phoques de Weddell.
©Reuters

Phoque you

Vous aussi, aidez les scientifiques en localisant les phoques d'Antarctique depuis votre ordinateur

Afin d'évaluer au mieux la population de phoques vivant en Antarctique, cette immense étendue de glace, les internautes sont invités à aider les scientifiques en pointant sur des images satellites les spécimens qu'ils localisent.

Saviez-vous qu'il était possible d'aider la science tout en étant confortablement installé devant votre ordinateur ? Eh bien oui, il vous suffit de… trouver les phoques. Et pas n'importe lesquels : les phoques de Weddell.

En raison de l'immensité que représente l'Antarctique, les scientifiques n'ont jamais vraiment pu estimer la population de ces phoques de Weddell, homologues antarctiques des phoques communs. "Personne ne sait vraiment combien il y en a", confie au site Quartz Michelle Larue, écologiste à l'Université de Minnesota.

Alors pour accélérer le décompte, la scientifique et son équipe ont décidé de faire confiance aux internautes. En utilisant le site Tomnod (gros œil en mongol), une plateforme de crowdsourcing – c’est-à-dire de récolte de données auprès de la population - vous pouvez parcourir les photos satellites des côtes antarctiques et localiser les phoques que vous croyez apercevoir en un clic. Les résultats obtenus par les internautes sont ensuite couplés avec ceux des scientifiques afin d'établir une moyenne. Ainsi, un projet qui aurait pu durer plusieurs années pourra se terminer en quelques mois seulement.

Diverses utilisations                                             

Pour mener votre chasse aux phoques, c'est simple. Tomnod vous soumet des photos les unes après les autres sur lesquelles vous n'avez qu'à cliquer sur ce que vous croyez être des phoques. Un petit tutoriel est même proposé afin de repérer au mieux ces animaux et ne pas les confondre avec des ombres ou de la neige sale par exemple.

Ces résultats peuvent même en engendrer de nouveaux : en comptant les phoques de Weddell, nous comptons également les principaux prédateurs des légines australes, des poissons très appréciés en restaurants. Les scientifiques espèrent ainsi faire le lien entre les données qu'ils possèdent sur ces phoques et les légines australes afin d'en savoir plus sur leur cycle de reproduction notamment.

Il ne s'agit cependant pas de la seule mission confiée par Tomnod : ce site n'est qu'un moyen pour un internaute d'aider des chercheurs à partir de photos satellites. Ce site avait notamment été utilisé pour retrouver les débris du tristement célèbre MH 370 qui s'était écrasé dans l'océan Indien ou encore localiser des vendeurs d'esclaves au Ghana.

Et si vous en avez marre de compter les phoques, sachez que Tomnod propose actuellement de recenser la population éthiopienne.   

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !