Software removal tool : l’outil Google qui vous permettra de vous débarrasser (enfin) des barres de recherches parasites et autres logiciels malveillants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Google a recemment lancé Software removal tool.
Google a recemment lancé Software removal tool.
©Reuters

Nettoyage du navigateur

Software removal tool : l’outil Google qui vous permettra de vous débarrasser (enfin) des barres de recherches parasites et autres logiciels malveillants

La navigation en ligne n'est pas toujours sans danger. Mais au-delà des attaques nuisibles, comme le phishing, certaines applications s'installent malgré vous sur votre navigateur et transmettent vos comportements sur Internet à des entités commerciales. Un risque potentiel amoindri désormais par Software removal tool, un outil Google dédié au navigateur Google.

Patrick Antouly

Patrick Antouly

Patrick Antouly est développeur, consultant, et formateur dans les domaines informatique et web. Il a par ailleurs écrit plusieurs livres et cours sur IBM Lotus Notes Domino et WinDev, et a également une longue expérience des produits Microsoft Windows et Novell.

Voir la bio »

Atlantico : Google a recemment lancé Software removal tool, un logiciel dédié à son navigateur Google Chrome. Contre quoi concrètement cet outil nous permet-il de nous protéger ?

Patrick Antouly : Le Google Software tool est un logiciel qui va permettre de détecter les barres de recherches indésirables qui apparaissent parfois dans votre navigateur, ainsi que bon nombre d'outils et de logiciel indésirable ou des applications externes parasites. Il peut également repérer certains modifications non sollicitées dans les paramètres de recherche, et qui peuvent influer sur les résultats de recherche.

Dans un deuxième temps, il permet de nettoyer, et de remettre à zéro le navigateur, tout en conservant les paramètres décidés  par l'utilisateur. C'est-à-dire en ne retirant que ce qui est gênant. C'est une fonction intéressante, car cela évite d’avoir à désinstaller et paramétrer à nouveau le navigateur, ce qui peut être nécessaire dans bien des cas.

Quelle est l'ampleur du problème de ces logiciels malveillants, à quoi servent-ils à ceux qui les installent à notre insu ?

C'est bien là le point central, et le véritable intérêt de Software removal tool, puisqu'il permet de désactiver le pistage de ces logiciels indésirables, qui participent parfois à de l'espionnage, à des fins commerciales par exemple, pour mieux cibler votre profil de "client" potentiel et vous proposer les produits adéquats. Ce logiciel permet donc un meilleur contrôle de l’usage des informations de navigation des internautes. Pour autant, il ne faut pas croire que cet outil permettra de faire office d’anti-virus.

Il y a énormément de logiciels, d’applications qui installent, sans être toujours dans la plus grande transparence, des barres d’outils dans les navigateurs. Les effets peuvent être divers, mais on a pu constater un ralentissement significatif de la vitesse de chargement des pages par exemple. L’utiliser peut donc améliorer le navigateur, qui ne consacrera alors plus que le minimum à renvoyer des informations, à scanner les pages que vous visitez.

Dans quelle mesure cet outil s'avère-t-il fiable par rapport aux offres concurrantes ?

Il ne se démarque pas grandement d’autres applications de ce type qui existent déjà. En revanche ce qui est intéressant, c’est que Google connait mieux que les autres éditeurs d’outils du même type son propre navigateur, il en connait donc aussi mieux les failles exploitées par ces tiers malveillants, et il saura donc mieux en combler les brèches. En clair, on peut espérer qu'il puisse défendre mieux que les autres ses propres utilisateurs. On a donc la garantie que l’outil agira de manière optimale, bien que celui-ci est gratuit.

Doit-on s’attendre à une escalade de performance de la part des tiers à l’origine de ces logiciels malveillants ?

Probablement, mais il est malgré tout mis à jour régulièrement. Comme pour les virus et les malwares, une équipe se charge de répertorier les nouvelles astuces de ces tiers, et de les contrer.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !