Réalité über augmentée : dans les secrets de la fabrication des images qui font vendre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
La même personne avant/après retouches.
La même personne avant/après retouches.
©

Métamorphose

Réalité über augmentée : dans les secrets de la fabrication des images qui font vendre

Une vidéo intitulée "Body Evolution" montre la transformation d'une jeune femme au physique banal en une véritable top-modèle. Bluffant. Et un peu effrayant.

Jambes fuselées, taille de guêpe, ventre plat... La publicité nous ment et déforme la réalité, ce n'est pas neuf. Une vidéo saisissante intitulée "Body Evolution" montre, en à peine 36 secondes, la transformation physique d'une jeune femme banale en pin-up ultra sexy. Le Daily Mail précise que ce clip a été publié par Global Democracy pour dénoncer les abus de la retouche numérique dans les magazines.

Partagée sur Youtube en mai 2012 - et vue près de 145 000 fois à ce jour - cette séquence "a refait surface cette semaine sur de nombreux médias anglo-saxons", explique Gentside. La première étape consiste à "arranger" la modèle avant la prise de vue. La lumière est ainsi ajustée pour la faire paraître plus maigre et lui donner un meilleur teint. Armé de fond de teint, de rouge à lèvre et de mascara, un maquilleur prend la relève, avant qu'un coiffeur lui donne un chevelure de sirène grâce à des rajouts ondulés. Enfin, certaines imperfections sur le reste du corps sont dissimulés sous une épaisseur couche de fond de teint juste avant la prise.

 

Mais c'est sur Photoshop que la transformation est la plus... choquante. En quelques clics, tous les défauts de son visage sont gommés : son teint est lisse, ses yeux agrandis, son nez affiné, sa bouche plus pulpeuse. Ensuite le corps : ses bras et jambes sont allongés, ses cuisses rendues plus fines, son ventre est creusé et ses seins grossis. Les fesses et le cou sont aussi transformés. Résultat : on ne reconnaît absolument pas le modèle avant/après retouches.

 

L'usage de Photoshop par les stars, dans les pubs ou dans les journaux, est donc monnaie courante (Britney Spears en sait quelque chose). Et même si cela ne trompe personne, ces modèles de femmes restent des symboles de perfection à atteindre dans l'inconscient collectif. Petit lot de consolation : parfois, le logiciel de retouches fait pire que mieux. Comme le montre cet article de Gentside.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !