Pas de mea culpa pour Emmanuel Macron ? Le président fuit le réel comme ses responsabilités | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Pas de mea culpa pour Emmanuel Macron ? Le président fuit le réel comme ses responsabilités
Pas de mea culpa pour Emmanuel Macron ? Le président fuit le réel comme ses responsabilités
©BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Gestion de la crise sanitaire

Pas de mea culpa pour Emmanuel Macron ? Le président fuit le réel comme ses responsabilités

Emmanuel Macron a répondu jeudi soir aux critiques des médecins et de l'opposition sur le non-confinement : « Je peux vous affirmer que je n’ai aucun mea culpa à faire, aucun remords, aucun constat d’échec ». Le Dr Jérôme Marty a tenu à réagir et à s'exprimer sur le bilan de la gestion de la crise sanitaire par l'exécutif.

Jérôme Marty

Jérôme Marty

Président de l'Union française pour une médecine libre, Jérôme Marty, est médecin généraliste et gériatre à Fronton, près de Toulouse.

Voir la bio »

« Nous avons eu raison de ne pas confiner la France le 29 janvier. Nous n'avons pas eu l'explosion annoncée. Je n'ai pas de Mea culpa à faire » (Emmanuel Macron)

La situation actuelle est née de votre incapacité à agir. Vous courrez derrière le Microbe, il donne le rythme. Depuis février 2020, vous courrez derrière le Microbe ! Jamais vous ne l’avez dépassé, jamais vous n’avez pris la main! Pas une fois en 1 an ! Et ce soir, vous érigez en dogme « l’adaptation », cette fumisterie qui n’a qu’une réalité : l’incapacité à mener la lutte contre ce fléau.

Vous n’avez pas su protéger vos soignants quand il le fallait, pas su mettre en place une politique de test efficace : tester, tracer, isoler, qui en parle aujourd’hui ? Vous avez multiplié les tests jusqu’à l’absurde, sans tracer, sans isoler ! Mais nous étions ceux qui testent le plus.

Vous n’avez pas mis en place de rétrotracing, pas mis en place de tests répétitifs en lieux clos, vous avez laissé passer 10 mois, 10 mois ! Avant de commencer à mettre sur vos affiches de SPF (Santé Publique France) le fait d’aérer ! Mais qui vous conseille? Qui vous conseille ?

Pour nier à ce point le mode de contamination de cette affection. Vous avez construit un dogme : il ne faut pas déscolariser les enfants et fermer les écoles : qui serait contre ? Mais alors pourquoi n’avoir pas mis en oeuvre ce qu’il fallait faire pour empêcher les contaminations?

Rien pour favoriser l’aération des classes, pas de déconcentration (la demie jauge est par structure scolaire, pas par classe), pas de détecteur de CO2, pas de changement de mobilier (toujours des tables doubles), des protocoles dans les cantines avec des plexiglas!

Ça sert à quoi les plexiglas quand on veut lutter contre l’aérosolisation ? Mais qui vous conseille ?

Face à cela les personnels de l’Education nationale se sont battus et font de leur mieux. Avec quels moyens ? Des masques pourris (encore), des tests qu’ils doivent en partie financer.

Et comme vos mesures n’étaient pas suffisantes vous avez nié la circulation virale dans les écoles. Pire, vous l’avez caché ! Il ne fallait pas tester... puis la vérité s’est imposée peu à peu... le retard pris a favorisé la circulation virale et la circulation virale a nourri la courbe, cette courbe qui est autant de  « cas » : des femmes, des hommes, jeunes et moins jeunes.

Qui vous conseille ? Pour avoir à ce point, en une position quasi doctrinaire, laissé évoluer le drame ?

Car il s’agit d’un drame !

Vous nous dites, on ne peut reconfiner parce que la population va mal. Oui elle va mal Mr le Président, elle va même très mal, nous la voyons dans nos cabinets, mais elle ne va pas mal à cause du confinement qui pourrait avoir lieu, elle va mal parce que la crise dure et dure et dure! Et semble ne jamais cesser.

Elle va mal parce que son avenir lui a été volé, et ce qui fera durer la crise augmentera encore la douleur. Vous tablez tout sur la vaccination, annoncez une accélération, enfin serait-on tenté de dire, après 3 mois ou nous n’avons toujours pas pu terminer celle des plus de 75 ans.

Mais il faut quatre semaines pour que le vaccin protège, mais il faut avoir les doses, vous les promettez, dont acte, mais la vaccination ne fera pas tout sans politique de test efficace, autotests en nombre et gratuits, tests salivaires et pooling en entreprise et milieu scolaire.

Sans analyse régulière des eaux usées, sans politique de l’air intérieur regroupant toutes les entreprises qui travaillent sur cette problématique. Sans mise en oeuvre de ce qui permettra la mise en oeuvre du ZeroCovid

La course derrière le Microbe, l’adaptation, le vivre avec le virus, est la stratégie de l’échec , elle se compte en dizaines de milliers de drames.

Apres un an nous le savons tous.

Pas vous...

Vous vous êtes affranchi des médecins, du conseil scientifique, du Parlement, et vous voudriez maintenant vous affranchir de votre responsabilité. Ce sera difficile tant face à la Covid-19 le roi est nu.

Cet article est issu du Thread du Dr Jérôme Marty, à retrouver sur Twitter : cliquez ICI 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !