Paroles de Mélenchon : « Les réunions interdites aux Blancs (mais il ne le dit pas comme ça) c’est comme les réunions des Alcooliques anonymes »… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Paroles de Jean-Luc Mélenchon sur l'UNEF : « les réunions interdites aux Blancs (mais il ne le dit pas comme ça) c’est comme les réunions des Alcooliques anonymes »…
Paroles de Jean-Luc Mélenchon sur l'UNEF : « les réunions interdites aux Blancs (mais il ne le dit pas comme ça) c’est comme les réunions des Alcooliques anonymes »…
©Bertrand GUAY / AFP

Sainte colère !

Paroles de Mélenchon : « Les réunions interdites aux Blancs (mais il ne le dit pas comme ça) c’est comme les réunions des Alcooliques anonymes »…

Il était en très grande forme ce jour-là.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Pour décrypter ses propos, plusieurs hypothèses s’offrent à nous. Soit il avait vidé plusieurs bouteilles de vodka envoyées par Poutine. Soit il avait fumé une dizaine de joints gracieusement fournis par les très nombreux frères d’Assa Traoré.

Mais l’hypothèse la plus plausible est que le patron de La France Insoumise était, comme toujours, égal à lui-même. Que voulez-vous, Mélenchon fait – c’est plus fort que lui – du Mélenchon. Et Mélenchon dans le texte c’est beau comme de l’antique.

Très, très énervé il a dit que les réunions de l’UNEF « interdites aux Blancs »  c’était une invention de la fachosphère. « Il n y a pas de réunions interdites aux Blancs », a-t-il dit, « mais seulement des réunions ou des personnes ayant des choses en commun se retrouvent entre elles ». L’art de la nuance n’a pas de secret pour Mélenchon.

Ce qui l’a mis surtout en colère, c’est que l’accusation, infondée selon lui, a été relayée non seulement par la droite et l’extrême droite mais aussi par une partie de la gauche et du côté de chez Macron. Il a donné des noms : son ancien camarade Jean-Christophe Cambadélis et Jean-Michel Blanquer.

Pour eux, il s’est fait professeur et pédagogue. Il a rappelé que dans les années 30 des psychologues ont fait la promotion des « réunions de groupes » pour soigner différentes pathologies. C’était la Gestalt theory. Et il a cité en exemple les réunions des Alcooliques anonymes et celles de personnes souffrant d’Alzheimer.

Nous ne savons pas précisément pour notre part de quelle pathologie relève l’UNEF. Peut-être les pulsions anti-blanches ? Comme nous avons lu les psychologues cités par Mélenchon nous savons qu’il y a des réunions où les participants sont conviés à pousser le cri primal. C’est le bruit qu’on entend lorsque se réunit la direction de La France Insoumise. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !