Nicolas Dufourcq – BPI : "Caddie n’est pas un canard boiteux, on a juste fait notre métier de banquier" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Nicolas Dufourcq – BPI : "Caddie n’est pas un canard boiteux, on a juste fait notre métier de banquier"
©BFM Business

le Zap'Éco

Nicolas Dufourcq – BPI : "Caddie n’est pas un canard boiteux, on a juste fait notre métier de banquier"

Le Replay :

Nicolas Dufourcq était l’invité de BFM Business ce matin. Le directeur général de la BPI s’est exprimé sur le dossier Caddie dont la banque publique a participé au refinancement. "On a décidé de verser 5 millions d’euros pour l’aider à passer une échéance de trésorerie. Caddie n’est pas un canard boiteux du tout, on a juste fait notre métier de banquier" explique Nicolas Dufourcq. Ce dernier précise qu’il n’hésitera pas s’immiscer dans la gouvernance de la holding : "comme n’importe quel actionnaire nous n’auront pas la langue dans notre poche."

Le patron de BPI France est aussi revenu sur ses efforts en matière d’investissement pour les ETI. "Les ETI c’est le nerf de la guerre" lance Nicolas Dufourcq non content d’annoncer que "près de la moitié" aient eu recours à BPI France. "Dès que vous financez de l’innovation, un préfinancement du CIC ou le besoin d’un prêt à 7 ans sans garantie, elles viennent chez nous". Cependant, le directeur général de la banque publique trouve ces ETI "un peu trop prudente. (…) Selon une étude que nous publions aujourd’hui, 20% des ETI vont augmenter leur capital dans les années à venir. C’est peu, cela mène à une gouvernance routinière, il faut ouvrir les fenêtres, prendre des risques", argue Nicolas Dufourcq.

 

 

 

Le Tweet :

 

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !