Legend of Grimrock 2, la nostalgie du jeu de rôle à l'ancienne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Bienvenue dans Legend of Grimrock 2.
Bienvenue dans Legend of Grimrock 2.
©

Old school

Legend of Grimrock 2, la nostalgie du jeu de rôle à l'ancienne

Le marché de la nostalgie est en plein essor. Les jeux vidéos rentrent dans l'âge adulte, et les personnes nées avec les toutes premières itérations populaires du média sont désormais des individus mûrs et grisonnants... pour une plongée dans les eaux du passé, bienvenue dans Legend of Grimrock 2.

Greg Jacomet

Greg Jacomet

Greg Jacomet, 24 ans, est éditeur du magazine Parisian Gentleman, éditorialiste pour le magazine "The Rake" et un expert aujourd’hui très réputé en matière de parfumerie, notamment masculine. 
 
Il est également un grand spécialiste du monde des jeux vidéo et l’animateur de la rubrique "Atlantico Games" consacrée à l’actualité internationale du secteur.
Voir la bio »

Que ce soit par amour de la vieille école, par coquetterie, par snobisme ou par volonté d'incarner un courant alternatif à la production vidéoludique actuelle qui mise encore beaucoup sur la surenchère technologique, les Finlandais du studio Almost Human récidivent en publiant Legend of Grimrock 2, un jeu de type "Dungeon Crawler" comme on pouvait en trouver par pelletée dans les ordinateurs des années 90.

Le Dungeon Crawler est un genre de jeu dont le nom pourrait grossièrement se traduire par "explorateur de donjon". Il est l'incarnation sur ordinateur et dans sa forme la plus simpliste du triptyque "porte-monstre-trésor", si cher aux rôlistes débutants : un scénario type se déroulant presque toujours dans un donjon, rempli de cachots puants, de portes verrouillées, de grilles branlantes, de trappes et de coffres au trésor plus ou moins piégés, entourés d'énigmes et de monstres à dézinguer.

Legend of Grimrock 2 reprend donc ces poncifs dans les grandes lignes et les agrémente de graphismes modernes et de fonctionnalités conçues pour faciliter la vie du joueur de l’an 2014 : il est entre autres possible de sauvegarder à tout moment sa progression et il n'y a guère besoin de tracer soi même ses cartes du donjon, comme c’était le cas dans les années 90. Les puristes pourront bien entendu désactiver ces options...

Ces ajustements mis à part, Grimrock 2 reste de facture très classique et les nostalgiques du genre ne seront pas déçus. Vous commencez par créer votre groupe de 4 personnages, en attribuant à chaque membre un nom, une race (humain, insectoïde, minotaure...), une classe (guerrier, voleur, prêtre, mage...) , des statistiques (force, endurance, dextérité...), et des compétences (alchimie, armes à feu, magie ...). Puis, vous plongez aussi sec dans l'aventure.

À la différence du premier opus qui se déroulait exclusivement en huis-clos dans une tour-prison de plusieurs dizaines d'étages, Legend of Grimrock 2 se déroule quant à lui sur une île. Les environnements sont donc cette fois ci bien plus variés. Les déplacements s'effectuent toujours à l'ancienne, pas à pas, et en vue subjective, comme il se doit ; choisissez une direction au clavier ou à la souris, et tout votre groupe s'y déplacera d'un bond d'un seul.

Les combats se déroulent, vous l'aurez deviné, eux aussi à l'ancienne ; on clique sur une arme équipée, et l'attaque démarre toute seule. Nul besoin de viser, ni d'être particulièrement tactique, la difficulté provenant plus volontiers de votre capacité à vous préparer pour la bataille que par le combat en lui même.

Pour autant, le jeu est loin d'être simple et l’on appréciera donc fortement l'inclusion bienvenue d'un mode de difficulté "facile" pour les novices en la matière ou ceux qui, comme votre serviteur, sont tout simplement de très mauvais "dungeon crawlers"...

Mais que vaut Legend of Grimrock 2, si vous n'avez pas connu l'âge d'or du genre ?

La réponse dépendra fortement de votre tolérance aux standards de jouabilité et de difficulté des années 90, qui diffèrent drastiquement de ce qui se fait aujourd'hui. Le titre d'Almost Human est âpre et sans compromis, et le jeu reste globalement fort austère. Les énigmes, nombreuses, peuvent quant à elles frustrer par leur logique parfois tronquée.

Pour ma part, j'ai apprécié mon temps passé sur l'île, et les nostalgiques sauront apprécier à leur juste valeur les efforts déployés par l'équipe d'Almost Human, qui s'est à l’évidence efforcée de proposer une expérience à la fois vraiment authentique et raisonnablement moderne.

Titre : Legend of Grimrock 2

Studio : Almost Human

Prix : ~20€

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !