Demain, tous jumeaux ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Demain, tous jumeaux ?
©

Baby-Boom x2

Demain, tous jumeaux ?

Une étude a montré cette semaine qu'un bébé sur 33 né aux États-Unis possède un jumeau. Un chiffre qui a fortement augmenté depuis ces 20 dernières années. Et si demain nous avions tous un jumeau ?

Marie Laure Brival

Marie Laure Brival

Marie Laure Brival est gynécologue obstétricienne, chef de service à maternité des Lilas, Seine-Saint-Denis.

Elle est également une fervente défenseure pour le choix du contraceptif, auteur de Contraception : Pourquoi ? Laquelle ? Où ? : c'est moi qui décide(  Editions Milan 2010) 

 

Voir la bio »

Atlantico : Les naissances gémellaires aux Etats-Unis sont en augmentation. Un enfant sur 33 est un jumeau. Ce chiffre a fortement augmenté en une trentaine d'années : en 1980, seul un bébé sur 53 avait un jumeau. Qu’en est-il en France ? 

Marie-Laure Brival : Ce n’est pas simplement un constat états-unien. En France, le nombre de jumeaux augmente considérablement. Depuis les années 1970 les naissances gémellaires ont augmenté de 80% dans notre pays.

On ne sait pas pourquoi scientifiquement, mais le continent où nous observons le plus de jumeaux est l’Afrique, particulièrement l’Ouest du continent. C’est la zone mondiale où se trouvent le plus de jumeaux spontanés cela est sûrement dû aux déterminants génétiques.

Comment expliquer cette situation ?

C’est essentiellement lié au développement de la PMA (procréation médicale assisté) : stimulations hormonales, fécondations in vitro (FIV). L’urgence et l’impatience à attendre une procréation spontanée entraîne un recours de plus en plus fréquent à la PMA. La technique d’aide à la procréation est actuellement bien maîtrisée et l’on constate tant du côté des médecins, que du côté des patientes une demande peut-être un peu exagérée d’accès à la PMA alors que la grossesse pourrait se mettre en place spontanément surtout après 35 ans.

C’est également dû, pour une moindre part à l’âge tardif de la première grossesse.  Autour de 40 ans, nous observons le phénomène de dysovulation qui parfois peut aboutir à deux ovulations sur un cycle peuvant expliquer le nombre croissant de grossesses gémellaires à cet âge-là. 

Enfin dans les premières années de la PMA plusieurs embryons étaient réimplantés jusqu’à 3 ou 4  désormais il est fortement recommandé de ne pas réimplanter plus de deux embryons. Si malgré tout la grossesse était multiple (triple ou plus) une réduction du nombre d’embryons peut-être proposée au couple.  

Il est également nécessaire de préciser que, dans ce contexte,  ce sont des faux jumeaux. Les vrais jumeaux surviennent dans le cadre de grossesses spontanées de déterminisme probablement génétique.

La distinction entre faux jumeaux et vrais jumeaux est la suivante :

  • Les vrais jumeaux, c’est la division d’un même œuf donnant lieu à deux individus strictement identiques.
  • Les faux jumeaux, sont deux ovules fécondés par deux spermatozoïdes ce sont donc deux individus différents.

Quelles sont les conséquences en termes de santé publique ?

En termes de santé publique les grossesses gémellaires, concernant l’espèce humaine, sont à la limite du physiologique. Autant pour les autres mammifères, les grossesses multiples sont un phénomène naturel, l’espèce humaine est programmée pour une grossesse mono-fœtale. Lorsque que deux fœtus se présentent ce sont des grossesses à risques qui frisent la pathologie.

Cela peut entraîner une prématurité, voire des morts fœtales in utero. Deux jumeaux dans un ventre sont en compétition. Lorsqu’il n’y a q’un placenta pour deux fœtus, très souvent, l’un prend le pas sur l’autre. Les troubles de la croissance, sont également un problème extrêmement fréquent de la gémellité.

Concernant les femmes, les grossesses gémellaires sont la cause de plusieurs pathologies : hyper-sensives, diabétiques par exemple. Les accouchements sont plus difficiles avec un risque hémorragique plus important.  D’une façon générale, l’augmentation des grossesses gémellaires accroissent les risques maternels et fœtaux.

Quels sont les impacts sur les familles ?

Avoir des jumeaux n’est pas un événement anodin. Cela bouleverse le quotidien. Cela a un impact considérable sur les familles.

En temps qu’obstétricien lorsque nous annonçons une grossesse gémellaire ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour le couple, la mère pressent la complexité et la difficulté de la chose.

Une augmentation de la famille, de manière aussi importante d’un coup ça change tout. Tout le système d’organisation est à revoir. Bien que le congé parental soit allongé lorsqu’il s’agit de jumeaux, l’implication de l’Etat pourrait être plus importante pour des aides dans la prise en charge de la prime enfance.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !