« Fumer est de droite » ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Selon le cardiologue Olivier Milleron, fumer est de droite.
Selon le cardiologue Olivier Milleron, fumer est de droite.
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tabac sans jamais avoir osé le demander

« Fumer est de droite » !

Nous voilà avertis…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le tabac tue. C’est marqué sur les paquets de cigarettes. Et quand il ne tue pas (c’est également marqué) il provoque le cancer, l’AVC et rend impuissant. C’est incontestable et médicalement prouvé. Ça en a découragé plus d’un et c’est une bonne chose. Mais manquait un argument imparable qui devrait persuader les derniers fumeurs à renoncer à cette substance novice. « Fumer est de droite » écrit un cardiologue du nom de Milleron dans un essai dont Libération fait la promotion.

Selon lui, fumer enrichit les fabricants de cigarettes. Une activité qui, toujours d’après Milleron, contribue au développement d’une « industrie capitalistique ». Chaque fois qu’un fumeur tire une bouffée, il sert ainsi les intérêts du capitalisme mondial.

Ce que ce cardiologue omet de préciser, c’est que c’est surtout le gouvernement qui s’enrichit car les taxes sur les cigarettes sont énormes. Profitons de cette occasion pour souligner que les pouvoirs publics sont résolument de gauche puisqu’ils interdisent de fumer dans les cafés, les restaurants, les trains, les avions, au théâtre et dans les salles de cinéma.

Pour ceux qui fument des cigarettes blondes, il y a une circonstance aggravante : ils enrichissent l’impérialisme américain. Les patriotes, s’il en reste, fument des Gitanes et des Gauloises. Ça c’est français !

Reste que nous sommes perplexes. Arrêter de fumer est, et nous le comprenons, un acte qui vous situe à gauche. Par déduction ceux qui continuent à fumer sont de droite. Une grave question demeure : peut-on être de droite sans fumer ?  

À Lire Aussi

« Il faut mettre les immigrés à la campagne » !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !