Les femmes travaillant de nuit plus exposées au cancer du sein, le vaccin H1N1 bénéfique pendant la grossesse, quand les cabines UV tuent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les femmes travaillant de nuit plus exposées au cancer du sein, le vaccin H1N1 bénéfique pendant la grossesse, quand les cabines UV tuent
©

Atlantico Santé

Les femmes travaillant de nuit plus exposées au cancer du sein, le vaccin H1N1 bénéfique pendant la grossesse, quand les cabines UV tuent

Autres sujets du moment : des cellules cardiaques créées à partir de cellules de la peau et des molécules leurres pour améliorer la radiothérapie dans un traitement contre le cancer.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Cancer du sein : les femmes travaillant de nuit sont plus exposées

Les femmes qui travaillent plus de deux nuits par semaine durant six années ont 50 % de risques en plus de déclarer un cancer du sein. Ces risques sont même multipliés par 4 pour les femmes qui préfèrent se lever tôt le matin. Les chercheurs pensent que la dérégulation de l’horloge biologique pourrait être responsable.

Certaines usines ou entreprises tournent 24 heures sur 24 grâce au travail posté, où des équipes de travailleurs se relaient par exemple toutes les 8 heures (le fameux « trois-huit »). Inéluctablement, certains salariés sont dans l’obligation de travailler la nuit. Cela concerne un employé sur dix en Europe et une personne sur cinq aux États-Unis. Pourtant, de telles pratiques ne seraient pas sans conséquences sur la santé.

Lire la suite sur Futura Sciences

Le vaccin H1N1 procurerait des bénéfices pendant la grossesse

Le vaccin contre la grippe A (H1N1) chez la femme enceinte aurait des effets bénéfiques sur les bébés : moins de néomortalité, moins d’accouchements prématurés et moins de nouveau-nés de faible poids. Serait-ce une nouvelle arme pour abaisser la mortalité infantile ?

La grippe A (H1N1) a suscité la terreur dans le monde en 2009. De manière injustifiée, car même si elle a tué plus de 17.000 personnes à travers le monde, elle reste deux fois moins meurtrière que la grippe saisonnière qui sévit chaque année. Pour l’affronter, les scientifiques sont parvenus à mettre au point un vaccin qui protège de cette souche virale… et apporte plusieurs bonnes surprises.

Lire la suite sur Futura Sciences

Des cellules cardiaques créées à partir de cellules de la peau

Première mondiale : des cellules de la peau issues de deux patients avec une insuffisance du cœur ont pu être transformées in vitro en cellules cardiaques fonctionnelles. Le résultat est encore préliminaire mais ouvre des perspectives pour soigner les personnes avec un muscle cardiaque défaillant.

Lorsque les cellules musculaires du cœur sont en mauvais état, elles ne peuvent plus assurer convenablement la contraction des ventricules et des oreillettes, le sang ne parvient plus à atteindre certains organes du corps, ce qui peut s’avérer mortel. C’est l’insuffisance cardiaque. Problème : les cardiomyocytes, l’autre nom de ces cellules du cœur, ne se régénèrent pas beaucoup naturellement. Les scientifiques tentent de trouver un moyen de remplacer celles qui ne travaillent plus.

Lire la suite sur Futura Sciences

Les cabines UV pourraient faire 80 morts chaque année en France

Des médecins français font part de leur inquiétude face aux cabines UV, qui occasionneraient la mort de 19 à 76 personnes chaque année sur le territoire national. Ils appellent à une plus grande sensibilisation sur les risques d’une exposition aux UV, certains plaident même pour l’interdiction pure et dure des salons de bronzage.

« Une séance dans une cabine de bronzage en France, c’est l’équivalent d’une exposition de même durée au soleil de midi, sur une plage des Caraïbes et sans protection solaire » ! Dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié ce mardi, des médecins nous alertent une fois encore sur les dangers du bronzage artificiel et les effets cancérigènes des ultraviolets (UVA et UVB). Ils partent en guerre, aussi, contre les « marchands de soleil ». Avec les mêmes armes qu’eux.

Cancérologues, dermatologues, épidémiologistes, spécialistes de la prévention… Ce numéro thématique du BEH est un énième appel à la vigilance. Un cri d’alarme lancé par des médecins et des chercheurs qui sont loin de rendre les armes face aux professionnels du bronzage en cabine.

Lire la suite sur Futura Sciences

Cancer : des molécules leurres pour améliorer la radiothérapie

Appelées Dbait, des molécules, en cours d'essai clinique préliminaire dans un traitement contre le cancer, en l'occurrence un mélanome, exploitent une stratégie originale : elles font croire aux cellules tumorales que la radiothérapie a considérablement endommagé leur ADN et que leur seule option est de s'autodétruire. Le traitement semble bien toléré sur les premiers patients, mais il est trop tôt encore pour préjuger de son efficacité.

Des molécules leurres qui trompent les cellules cancéreuses et les poussent au suicide sont testées pour doper la radiothérapie chez des patients atteints de mélanome cutané avec présence de métastases à proximité sur la peau, selon l'Institut Curie.

Lire la suite sur Futura Sciences


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !