Explosion de la myopie dans le monde : comment protéger les yeux de vos enfants dans un monde où ils les gardent rivés sur leurs différents écrans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Explosion de la myopie dans le monde : comment protéger les yeux de vos enfants dans un monde où ils les gardent rivés sur leurs différents écrans
©Reuters

Danger

Explosion de la myopie dans le monde : comment protéger les yeux de vos enfants dans un monde où ils les gardent rivés sur leurs différents écrans

Le nombre de jeunes affectés par la myopie a quasiment doublé en quelques décennies dans la plupart des pays développés. L'abus d'écrans électronique a bon dos, mais sont-ils les seuls responsables ?

Atlantico : Devant l'augmentation de la myopie dans les pays développés, peut-on dire que l'utilisation de plus en plus intensive des écrans en est la cause principale ?

Dominique Bremond-Gignac : Si vous voulez, c'est très difficile en médecine d'établir un lien de cause à effet. Ce qu'il y a de sûr, c'est que dans le monde asiatique, il y a une augmentation absolument majeure de la myopie. À tel point que 85 à 90% des jeunes adultes sont myopes à Singapour. Alors certes, les Asiatiques ont une prédisposition plus importante à la myopie, mais le chiffre était autour de 50%, pas de 90%.

C'est difficile d'imaginer que les écrans n'y sont pour rien, mais on ne peut pas non plus dire "Oui c'est sûr, ils sont la cause directe" de l'augmentation de la myopie.

Un des seuls pays développés vraiment épargnés c'est l'Australie, où les activités en extérieur sont plus prisées. De même, on a établit qu'en Chine les enfants élevés en ville développait plus facilement une myopie que ceux élevés à la campagne. Ce qui est sûr, c'est que la lumière du jour joue un rôle important pour le quotidien de l'enfant. Par exemple à Singapour, des écoles entièrement vitrées ont été mises en place, plafond inclus, pour que les enfants soient au maximum au contact de la lumière naturelle. D'ailleurs, les pédiatres en Asie ont tendance à recommander aux parents d'interdire à leurs enfants de moins de deux ans de regarder la télévision.

À l'opposé, en Afrique, le taux de myopie se situe autour de 12-14%, comme en Australie.

Dans nos sociétés ultra connectées, quelles sont vos recommandations pour réduire les risques de myopie chez les enfants ?

Bien sûr, il faut dire aux parents de limiter l'exposition des enfants aux écrans, même si ce n'est pas toujours facile. Il faut aussi demander à ce que les enfants fassent des activités de plein air, vérifier qu'ils bénéficient d'un bon éclairage. Enfin, et c'est relativement nouveau, il existe des traitements par simple collyre qui permettent de limiter l'avancée de la myopie. Ce traitement ne fonctionne que pendant que la myopie apparaît vers 6-7 ans, pas une fois qu'elle est installée.

Au-delà du manque de lumière naturelle, quelles peuvent être les autres causes du développement de la myopie ?

Il y a peut-être la lumière bleue des écrans, mais rien n'est prouvé. Le mauvais éclairage, et la non-correction, ce qui est une découverte relativement récente. Pendant longtemps on pensait qu'il n'y avait pas vraiment lieu de faire porter des lunettes à un enfant, alors qu'on sait maintenant qu'en situation de myopie, l'oeil s'allonge, ce qui à son tour renforce la myopie...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !