Economie : la liste des ouvrages à lire ou à relire pour trouver les réponses aux grandes questions de cette fin 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Tous les livres, récents ou classiques, à ajouter à votre bibliothèque pour éclairer les grandes fractures économiques actuelles.
Tous les livres, récents ou classiques, à ajouter à votre bibliothèque pour éclairer les grandes fractures économiques actuelles.
©Reuters

Cher petit papa Noël...

Economie : la liste des ouvrages à lire ou à relire pour trouver les réponses aux grandes questions de cette fin 2012

Tous les livres, récents ou classiques, à ajouter à votre bibliothèque pour éclairer les grandes fractures économiques actuelles.

Jean-Jacques Netter

Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.

Voir la bio »

Régulièrement, Jean Jacques Netter (auteur sur Atlantico de la revue d'analyses financières) publie les notes de son cahier concernant les ruptures économiques, les frictions géopolitiques et les évolutions idéologiques de notre société. Cela permet, essentiellement à partir de livres qui ne s’inscrivent pas dans le court terme, de regarder la réalité telle qu’elle est aujourd’hui ou de faire apparaître de nouveaux angles d’évolution. Aujourd'hui, les points de rupture économiques (la suite demain et jeudi).

Algorithmes : le livre de Christopher Steiner « Automate this : How algorithms came to rule our world » est assez effrayant sur la montée en puissance du phénomène « quant » qui ne touche pas que les salles de marché. De nouveaux systèmes très sophistiqués vont bientôt permettre d’organiser des mariages !

Crise : Myriam Revault d’Allonnes dans son livre « La crise sans  fin. Essai sur l’expérience moderne du temps » insiste sur la déficience intellectuelle qui consiste à n’aborder la crise que par le biais "économique". Parler de la crise, écrit-elle, comme si c’était une notion qui engloberait tout, c’est alimenter un discours du désenchantement autour du catastrophisme, du déclinisme qui bénéficie déjà d’une trop grande complaisance…

Crise : Gérard Dusillol dans « La crise enfin » se penche sur le modèle social français qui a donné la primauté à la protection sociale plutôt qu’au plein emploi.  Le politique s’est fourvoyé dans un cercle vicieux dont il ne peut plus se sortir…

Crise : François Lenglet éditorialiste du Point et rédacteur en chef de France 2, dans son dernier livre « Qui va payer la crise » redit que nous allons droit dans le mur. Il recommande de faire très vite un moratoire sur les dettes des pays du sud de l’Europe en échange de réformes structurelles très profondes…

Economie : René Passet, économiste, dans « Les grandes représentations du monde et de l’économie », montre que notre époque contemporaine est dominée par le court terme, car le temps est aboli par l’immédiateté numérique. Tout ce qui déploie ses effets dans le long terme : salaire, impôt, dépense publique devient une charge insupportable jugée à l’aune de l’instant présent.

Emploi : tout est à revoir pour lutter contre le chômage selon l’économiste Pierre Cahuc, professeur à l’Ecole Polytechnique. Il faut selon lui remettre à plat le syndicalisme, la formation, le coût du travail. La hausse régulière du smic et la protection de l’emploi génèrent un chômage structurel

Finance : Gaël Giraud, jésuite, chercheur et enseignant, membre de l’Ecole d’Economie de Paris vient de publier dans la collection « Pourquoi les chrétiens ne peuvent se taire » un livre intitulé « Illusion financière ». Il propose un changement de paradigme pour  rompre avec l’austérité et mener une véritable industrialisation verte et une transformation écologique de nos économies….

France : Sophie Pedder, correspondante de The Economist à Paris, vient de publier « Le déni français, les derniers enfants gâtés de l’Europe ». Elle dénonce la sclérose de la société française et elle est frappée par la stigmatisation ambiante des riches alors que la France a besoin de créer de la richesse avant de la redistribuer…

France : dans son dernier livre « L’état au régime » le député socialiste René Dosière propose à François Hollande des recettes simples destinées à gaspiller moins pour dépenser plus. Il a trouvé facilement 15 milliards d'euros qui représentent les folles dépenses des collectivités locales…

France : Nicolas Baverez  qui avait publié « La France qui tombe » en 2003, ajuste ses prévisions. Le constat sur l’état de la France est sans appel mais on est parfaitement capable de s’en sortir si on s’inspire des méthodes qui ont été employées par la Suède ou le Canada. Le destin de François Hollande dit il est de devenir soit Gerhard Schröder soit Georges Papaondréou….

Geek : Aurélien Bellanger dans un premier roman « La théorie de l’information » fait le portrait, très houellebecquien, de Pascal Ertanger double à peine dissimulé de Xavier Niel patron d’Illiad/Free.

Krach : Peter Schiff vient de publier  « The real crash ». Pour lui la banqueroute de l’Amérique arrive sauf si on organise la diminution de l’emprise de l’état sur l’économie. "Les gouvernements dépensent trop, taxent trop, régulent trop et s’immiscent beaucoup trop dans le fonctionnement de l’économie. Voilà ce qui explique l’endettement qui tire l’économie par le bas et nous rend tous plus pauvres"…

Modernité : deux livres explorent les racines de la modernité. Augusto Forti,  dans « Aux origines de l’Occident : machines, bourgeoisie et capitalisme » pense que la suprématie de l’occident qui croit au progrès en face d’un monde arabo-musulman handicapé par le rapport entre religion et société. Ian Morris dans « Pourquoi l’Occident domine le monde pour l’instant ». Il estime très précisément que c’est en 2103 que l’indice de développement de l’Occident deviendra inférieur à celui de l’Orient. …

Néolibéralisme : un livre de Michel Foucault vient de paraître. Il s’agit de « Du gouvernement des vivants », onzième volume de ses cours donnés au Collège de France entre 1970 et 1984. Il défend, à partir de textes de Friedrich Hayek et d’extraits du Colloque Lippmann, l’idée que le néolibéralisme n’est nullement une politique du « laisser faire » mais une technique de gouvernement qui transforme l’individu en entrepreneur de lui même…

Protectionisme : dans « Inévitable protectionisme », trois journalistes,  Franck Dedieu, Benjamin Masse-Stamberger et Adrien de Tricornot font une critique rigoureuse du libre-échangisme. En encourageant le processus de mondialisation commerciale et financière, les Etats Unis et l’Europe ont beaucoup affaibli leur capacité de production industrielle.

Résilience : Nassim Taleb vient de publier « Antifragile : how to live in a world we don’t understand ». Il y a selon lui des pays résilients qui ont une capacité à survivre car ils s’adaptent et ils rebondissent sur leurs erreurs. Auparavant il y avait des pays fragiles très vulnérables aux chocs et des pays robustes capables de passer des périodes difficiles.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !