Du talent à revendre, mais limite, limite... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Du talent à revendre, mais limite, limite...
©

Atlanti-culture

Du talent à revendre, mais limite, limite...

Catherine Stucki pour Culture-Tops

Catherine Stucki pour Culture-Tops

Catherine Stucki est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

Gaspard Proust "Le Nouveau Spectacle”

INFORMATIONS

COMEDIE DES CHAMPS-ELYSEES

jusqu’au 31 décembre

du mardi au samedi, à 20H30 

L’AUTEUR

Gaspard Proust est né en Slovénie et a vécu douze ans en Algérie. Il a travaillé dans la banque, en Suisse. Il parle cinq langues.

Ancien chroniqueur (2012-2015)  dans l’émission Salut les terriens !, animée par Thierry Ardisson, sur Canal+, il  a une plume trempée dans du vitriol, qu'on a parfois comparée à celle de Desproges. 

Côté cinéma, il a joué dans les deux  films réalisés par Frédéric Beigbeder : en 2011, L’amour dure trois ans,  et  en  2016 :L’idéal. Il a joué également dans  : Des lendemains qui chantent de Nicolas Castro avec Pio Marmaï, Laetitia Casta et Ramzy Bedia.

Le voici à nouveau sur scène, après deux ans d'absence.

THEME

Le cap de la quarantaine tout juste atteint, Gaspard Proust se "lâche" de plus en plus. Humour noir, noir et de plus en plus politiquement et sociologiquement incorrect.

POINTS FORTS

- Bienvenue au jeu de massacre. L'humoriste n’épargne personne ni rien François Hollande, promu «animateur en chapelles ardentes», Manuel Valls, Mimie Mathy,  Cyril Hanouna, Stéphane Guillon -qui lui a succédé sur Canal+-, Franck Ribery, Anne Roumanoff, Michel Onfray, les bobos, les barbus, les migrants, la droite, la gauche, la présidentielle,  l’homosexualité, le mariage pour tous,  la religion, les juifs, les arabes, les terroristes, l’amour, le sexe, le couple, les femmes, les attentats, le public aussi... 

Il met le paquet, avec son sourire et sa tenue de jeune homme de bonne famille.

- Tout le monde ou presque en prend donc pour son grade. L'essentiel du public adore çà. Certain spectateurs sont faussement horrifiés, indignés ou simplement  embarrassés mais presque tous applaudissent.

- L’écriture est brillante, incisive, et le sens de la formule parfois génial.  

- Cerise sur le gâteau: pour finir, il lit la lettre  très acide d’un fils de bobos à ses parents, en 2050,  mais heureusement, avec un soupçon de tendresse. Ca fait du bien, après 1 h 45 d’un spectacle au vitriol. 

POINTS FAIBLES

- Limite ou hors limite? Exemple, sur la tuerie du Bataclan  et les bobos : « Si les terroristes avaient balancé de la farine et de lait ils auraient fait plus de morts parmi tous ces bobos allergiques au gluten et au lactose ».

- Pareil quand il parle des religions, des handicapés, de l'homosexualité, thèmes abordés ici avec un humour particulièrement cru.

- Mauvais goût ou pas quand il dit que « le bobo a des tatouages, il roule en moto, mais quand il essaie de t’en coller une, tu sens le souffle du bras mort de Jamel »?

- Le hic, c'est que la folie du monde, ces deux dernières années, a changé la donne, sans freiner son goût pour la provocation. Alors qu’en ces temps de violence, une partie du public, est devenue réfractaires à la possibilité de rire de tout. D’ailleurs, le soir où j'y étais, plusieurs spectateurs ont quitté la salle sans attendre la fin. 

EN DEUX MOTS

Ames sensibles, s'abstenir !

UNE PHRASE

 "Je fais avec ce que me donne la vie. Le vivre ensemble. Sans tabou ".

RECOMMANDATION

BON

quand même, il a un sacré talent !

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !