Croque monsieur : grosse erreur de casting | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Croque monsieur : grosse erreur de casting
©

Atlanti-culture

Croque monsieur : grosse erreur de casting

Le théâtre de la Michodière a confié à Fanny Ardant le rôle tenu par Jacqueline Maillan à la création de "Croque Monsieur", l'un des plus grands succès du théâtre de boulevard de ces 50 dernières années. Pari audacieux mais raté: le rire n'est pas vraiment au rendez-vous.

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »

L'auteur 

Marcel Mithois, est né à Port Saïd, en Egypte, en 1922. Après des études de  Droit  à Paris, il intégre Sciences Po avec l’ambition de devenir diplomate.

Renonçant à présenter le concours de l’ENA, il devient stagiaire au journal Réalités, avant d’y être nommé Directeur Littéraire. Ce sera pour lui l’occasion d’aider des auteurs tels que Hervé Bazin, Montherlant, Camus, Anouilh, Ionesco et Malraux.

Parallèlement à cette activité, il écrit plusieurs romans, des feuilletons humoristiques et des chroniques pour Jour de France. Il  collabore également avec France Inter ou il assure chaque soir une plage humoristique.

Il écrit «  Croque Monsieur », en 1964, pour Jacqueline Maillan  dont sera le premier grand rôle comique au théâtre.

L’immense succès de cette pièce permettra à Marcel Mithois de quitter Réalités et de poursuivre une carrière d’auteur dramatique, et de scénariste de séries pour la télévision.

Thème

Coco Baisos découvre en pleine nuit que son époux, milliardaire péruvien, vient de se suicider pour éviter le scandale de sa ruine.

Niçoise d’origine modeste, elle a construit son ascension sociale, qui l’a transformée en grande bourgeoise parisienne, grâce à ses 5 maris milliardaires, dont 3 sont décédés violement.

Pour se sauver de la ruine, elle ne dispose de quelques heures afin trouver un nouvel époux riche, avant que la rumeur de son infortune se répande dans le Tout Paris.

Pragmatique et avec l’aide de son amie d’enfance, elle va chercher le candidat idéal et enchaîner les rendez vous galants.

Anatole Longwy  (prononcer  Longue Vie), vieux célibataire démodé, amateur de pommes et de phoscao, un peu déboussolé par cette femme volcanique, se laissera finalement emporter par le tourbillon de son charme.

Points forts 

- La mise en scène  est originale, et rythmée par des intermèdes musicaux chantés par les acteurs.

- Le décor retrace avec modernité l’ambiance des années 60.

- L’interprétation très juste  des comédiens: celles, notamment, de Bernard Menez, excellent en Anatole Longwy, et de Pierre Rochefort, vraiment remarquable dans le rôle du valet éperdument amoureux  de Coco Baisos.

Points faibles

Malgré son charme et son exubérance je n’ai pas trouvé Fanny Ardant convaincante dans ce rôle. Son interprétation mécanique et sophistiquée fait perdre au personnage principal son caractère comique.

Résultat : la pièce est languissante et traine en longueur.

En deux mots

Un seul suffira : Fanny Ardant ne nous fait pas oublier Jacqueline Maillan

Recommandation

A la rigueurA la rigueur

Théâtre

Croque monsieur

De Marcel Mithois

Mise en scène : Thierry Kilfa

Avec : Fanny Ardant, Bernard Menez, Vittoria Scognamiglio, Michael Cohen, Jean Baptiste Lafae, Sebastien Houbani et Pierre Rochefort.

Musique : Alex Baupin.

Informations

Théâtre de la Michodière

4 bis rue de la Michodière

Paris 2°

Réservations : 01.47.42.85.22

www.michodiere.com

Du mardi au samedi à 20h30, samedi à 16h30 et dimanche à 15h30.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !