Confronté à l'une des questions que Google pose à ses potentielles recrues, son ancien PDG Eric Schmidt peine à répondre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
L'ancien PDG de Google et président exécutif depuis 2011 de la société mère Alphabet, Eric Schmidt, s'est retrouvé dans une situation bien embarrassante début novembre alors qu'il tenait une conférence.
L'ancien PDG de Google et président exécutif depuis 2011 de la société mère Alphabet, Eric Schmidt, s'est retrouvé dans une situation bien embarrassante début novembre alors qu'il tenait une conférence.
©REUTERS/Brendan McDermid

Arroseur arrosé

Confronté à l'une des questions que Google pose à ses potentielles recrues, son ancien PDG Eric Schmidt peine à répondre

Le président exécutif d'Alphabet et ancien PDG de Google, Eric Schmidt, a éprouvé des difficultés au moment de répondre à l'une des questions pièges que pose habituellement sa propre entreprise aux potentielles recrues.

Manquait-il de pratique ? Ou bien la question était-elle tout simplement trop compliquée ? L'ancien PDG de Google et président exécutif depuis 2011 de la société mère Alphabet, Eric Schmidt, s'est retrouvé dans une situation bien embarrassante début novembre alors qu'il tenait une conférence dans le cadre du Summit at Sea, colloque sur les nouvelles technologies tenu sous la forme originale d'une véritable croisière entre la Floride et les Bahamas, rapporte le site Quartz.

Énigme

Au moment où le public était invité à poser ses questions, une personne dans l'assemblée a eu la bonne idée de confronter l'homme d'affaires à l'une des énigmes dont les entretiens d'embauche de Google étaient traditionnellement parsemés. La situation à résoudre était celle-ci : "Vous êtes le capitaine d'un bateau de pirates et vous trouvez un coffre rempli d'or. Votre équipage décide de voter la manière dont sera partagé le butin. Si moins de la moitié de l'équipage est d'accord avec vous, vous êtes exécuté. Comment recommanderiez-vous de répartir l'or de manière à en garder une bonne partie pour vous tout en ayant la vie sauve ?"

On aurait bien parié sur un Eric Schmidt conquérant, qui n'aurait fait qu'une bouchée du problème et renvoyé l'intrépide spectateur à ses élucubrations inutiles. Quelle surprise ce fut, lorsque l'homme qui dirigea la multinationale durant 10 ans fit la moue avant de demander à ce que l'on repose la question le temps qu'il mette de l'ordre dans ses idées. Avant de faire mine de connaître la réponse : "Faisons le calcul… si la moitié meurt. Non, si je meurs… Non, s'ils ne m'aiment pas, je meurs". Avant de concéder : "C'est vraiment, eh bien, une très mauvaise question".

Arroseur arrosé

Pour sa défense, Eric Schmidt avoua ne jamais avoir apprécié cette manière de faire de la part de Google. Et finit par s'en sortir par une pirouette, pas forcément convaincante : "Il me semble bien que si plus de la moitié de l'équipage est satisfait, je survis. Je propose alors qu'on offre à 49% des pirates des actions sur des entreprises liées à Internet, et que les 51% restants s'emparent de l'or". Rires dans l'assemblée, mais pas de quoi masquer le caractère gênant de la situation.

Heureusement pour lui, Google a mis un terme il y a plusieurs années déjà à cette technique de sélection, après s'être rendu compte que la manière dont les candidats résolvaient ces énigmes n'indiquait en rien s'ils étaient aptes à travailler au sein de l'entreprise. Une habitude toutefois tenace, que l'un des conseillers de la multinationale, Laszlo Bock, interrogé par Quartz,  avait dénoncé, estimant qu'il s'agissait plus d'une perte de temps qu'autre chose.

Florilège

Parmi les questions les plus insolites rapportées sur le forum Quorapar de courageux candidats, on pouvait notamment retrouver celles-ci :

  • Combien compte-t-on de plateformes pétrolières aux États-Unis ?
  • Avec combien de balles de golf peut-on remplir un bus scolaire américain ?
  • Combien laver toutes les vitres de Seattle vous coûterait-il ?
  • Conceptualisez un plan d'évacuation pour la ville de San Francisco (Californie).
  • Combien de fois les aiguilles d'une horloge se chevauchent-elles dans une journée ?
  • Combien d'aspirateurs sont fabriqués chaque année aux États-Unis ?
  • Pourquoi les bouches d'égout sont-elles circulaires ?
  • De quel degré est l'angle formé par les aiguilles d'une horloge lorsqu'il est 15 heures 30 ?

Une chose est sûre : à Google, on doit bien s'amuser.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !