Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie

Ceci n'est pas un article sur le cyclisme

Comment apprendre à faire du vélo comme un pro ? Des scientifiques ont la réponse...

Qu'est-ce qui différencie un pédaleur de Vélib du dimanche et un vrai pro ? Des scientifiques se sont penchés sur la question...

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »

Tout le monde sait faire du vélo. Ou presque. Mais la plupart d'entre nous ne sont capables d'aller que d'un point A à un point B sans tomber. Les cyclistes vraiment doués, eux, sont beaucoup plus efficaces, à l'aise, et rapides. Qu'est-ce qui les différencie des autres ? Le professeur Stephen Cain et son équipe de l'University of Michigan-Ann Arbor se sont posés la question et ont cherché à y répondre, comme le raconte Christopher Ingraham du Washington Post. Pour mener à bien leur expérience, ils ont demandé à des volontaires de faire du vélo dans leur laboratoire, et les ont répartis en deux groupes : les cyclistes du dimanche, et les bons cyclistes. (Pour rentrer dans la case "bon cycliste" il fallait soit faire partie d'un club de cyclisme, soit participer à des compétitions, etc.)

Ils les ont filmés en train de faire du vélo sur des rollers. Au passage, les rollers ce sont des petits cylindres sur lesquels on pose un vélo, et qui permettent de faire du vélo de façon stationnaire. Et apparemment, pédaler sur des rollers, c'est très difficile, même pour un cycliste expérimenté. Il suffit de regarder cette compilation de chutes : 

Quoi qu'il en soit, au bout d'un moment les cobayes du professeur Cain se sont habitués aux rollers, et l'étude a pu commencer. Quelle est la conclusion ? "Les cyclistes doués obtiennent un meilleur équilibre en utilisant des mouvements du corps plus petits mais plus efficaces, et moins de mouvements de guidon."

En clair ? Les bons cyclistes dirigent le vélo avec leur corps, les cyclistes du dimanche le dirigent avec le guidon. C'est ce que montre le graphique ci-dessous. En gris, les cyclistes amateurs, en noir, les pros. En ordonnée, la force exercée sur le guidon. Les amateurs y vont beaucoup, beaucoup plus fort avec le guidon ; les pros, presque pas. 

Donc voilà, maintenant vous savez. Pour devenir un pro du cyclisme, vous devez apprendre à faire bouger le vélo avec votre corps, pas avec le guidon. Il faut faire un avec le vélo. Oui, tout un programme.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !