Au Pays-Bas, on recense (à nouveau) les Juifs … | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Au Pays-Bas, on recense (à nouveau) les Juifs …
©

La mort est un éternel recommencement

Au Pays-Bas, on recense (à nouveau) les Juifs …

Et aussi incroyable que ça puisse paraître, c’est vrai.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les universités néerlandaises ont reçu des demandes d’organisations pro-palestiniennes exigeant qu’on leur communique les noms de ceux de leurs collaborateurs qui entretiennent des relations avec des organismes juifs ou israéliens. Croyez-vous que ces demandes soient allées au panier ? Pas du tout : les universités néerlandaises se sont exécutées. Car les lois en vigueur dans leur pays les y autorisent. 

Ainsi, des noms de juifs et des noms de ceux qui approuvent de la sympathie pour Israël vont s’afficher sur les réseaux sociaux. On pourra les houspiller, les harceler, les insulter. 

Et même manifester sous leur fenêtre en criant au choix : « mort aux Juifs » ou « mort aux sionistes ». Les fautifs pourront être également identifiés par des djihadistes qui auront des moyens plus expéditifs pour éliminer la race maudite. 

La Hollande a la mémoire courte. Pendant l’occupation nazie, 73% des 140 000 juifs hollandais ont été exterminés. Souvenons-nous d’Anne Frank. Ce pourcentage affreux, le plus élevé de l’Europe occidentale, a été obtenu grâce à la complicité et à la collaboration des autorités locales. 

Les autorités universitaires néerlandaises en sont les dignes héritiers. L’autre nom de la Hollande c’est Pays-Bas. Pays-Très-Bas conviendrait mieux. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !