Au crible de l’Histoire : quand les historiens prennent les Évangiles comme sujet d’étude | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Au crible de l’Histoire : quand les historiens prennent les Évangiles comme sujet d’étude
©DR

Atlantico-Radio

Au crible de l’Histoire : quand les historiens prennent les Évangiles comme sujet d’étude

Bruno Bioul, historien et archéologue répond aux questions de Christophe Dickès pour l'émission Storiavoce.

Storiavoce Storiavoce

Storiavoce Storiavoce

Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont associées des grandes figures, ainsi que les grands courants intellectuels. Pour cela, elle donne la parole aux meilleurs spécialistes des sujets abordés. Storiavoce est une marque l’association Voxistoria fondée par Christophe Dickès

Voir la bio »
Christophe Dickès

Christophe Dickès

Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à la papauté (L’Héritage de Benoît XVI, Ces 12 papes qui ont bouleversé le monde). Il est enfin le fondateur de la radio web Storiavoce consacrée uniquement à l’histoire et à son enseignement.

 

Voir la bio »

Régulièrement, dans la tradition du XIXe siècle, l’historicité des Évangiles est remise en cause par des sceptiques ou des idéologues. En donnant à Jésus, son personnage central, une dimension purement mythologique, le très médiatique Michel Onfray est le dernier en date a avoir porté cette thèse dans son livre Décadence, sans avoir les compétences ni d’un bibliste, d’un exégète ou d’un historien. Or, la science historique et archéologique progresse chaque jour et révèle au contraire que ces textes décrivent sans contradiction la société palestinienne du Ier siècle. Ouvrage de foi, le Nouveau Testament composé des Évangiles, des Actes des apôtres et de plusieurs lettres n’en reste pas moins une compilation de textes essentiels dans la compréhension du Ier siècle de notre ère. Que dit l’histoire de ces textes ? Sont-ils cohérents ? Que nous apprennent-ils du contexte de l’époque et est-ce compatible avec ce que la science nous en dit désormais ? À travers un parcours historique et archéologique, l’archéologue Bruno Bioul rend accessible ces découvertes dans un tableau d’ensemble qui donnent aux Évangiles une cohérence insoupçonnée. Il présente dans la première partie de cette émission le métier d’archéologue. Il est interrogé par Christophe Dickès.

L’invité: Bruno Bioul est historien et archéologue professionnel, diplômé de l’université catholique de Louvain. Il est chargé d’enseignement à l’université de Bourgogne, rédacteur en chef de la revue d’archéologie et d’histoire Archéothéma, auteur d’un livre sur les manuscrits de Qumran, Il a choisi de vulgariser au mieux les innombrables découvertes que les sciences historiques nous dévoilent. Il est l’auteur du livre Les Évangiles au risque de l’Histoire (Artège, 432 pages, 21,90€).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !