67 guérisons inexpliquées de Lourdes : portrait type d'un miraculé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
67 guérisons inexpliquées de Lourdes : portrait type d'un miraculé
©

Bonnes feuilles

67 guérisons inexpliquées de Lourdes : portrait type d'un miraculé

Ce livre de Laetitia Ogorzelec-Guinchard permet de mieux comprendre le travail d’enquête et d’expertise assuré par les médecins du sanctuaire de Lourdes dans la production des miracles. Extrait de "Le miracle et l'enquête. Les guérisons inexpliquées à l'épreuve de la médecine", publié chez PUF (2/2).

Laetitia  Ogorzelec-Guinchard

Laetitia Ogorzelec-Guinchard

Laetitia Ogorzelec-Guinchard, sociologue et anthropologue, est chercheur rattachée au LASA-UFC (Laboratoire de sociologie et d'anthropologie de l'université de Franche-Comté).

Voir la bio »

Face aux 67 miracles de Lourdes, une première tentation consiste à procéder à des regroupements statistiques concernant les miraculés et à essayer de construire un portrait type. Mais, une fois établi le constat

– d'une nette prédominance des femmes parmi les miraculés (54 contre 13) ;

– d'une majorité de Français (55 sont français et 12 sont étrangers) ;

– que l'âge moyen au moment de la guérison est de 32 ans ;

– que, concernant les modalités de guérison, le moyen le plus fréquent est l'emploi de l'eau de la grotte (49 sur 67 miracles) ;

– et que l'origine sociale des miraculés est modeste…, on ne peut manquer de s'interroger sur l'utilité heuristique de telles informations. Et cela, pour deux raisons essentielles.

1/ Il n'est pas certain que ce corpus, ne prenant en compte que les 67 miracles reconnus par l'Église, soit :

a/ représentatif de « l'ensemble parent » constitué par les milliers de guérisons enregistrées mais non reconnues (environ 7 000 cas),

b/ représentatif de toutes celles qui, dans une proportion impossible à estimer, n'ont fait l'objet d'aucune démarche de déclaration auprès des instances médicales de Lourdes…

2/ Plus ennuyeux pour nous, cette manière de procéder ne nous apprend rien sur la manière dont sont produits les miracles à Lourdes. Nous restons face à des boîtes noires (Latour, 1989) irrémédiablement fermées !

Afin de montrer la manière dont sont fermées quelques-unes de ces boîtes noires, j'ai fait le choix méthodologique de me référer à un numéro thématique hors-série et réédité de Lourdes Magazine présentant « les 67 miraculés de Lourdes ». Car, en tant que document produit par le sanctuaire, cette présentation entre pleinement dans le corpus de documents qu'il me semblait nécessaire de réunir et d'analyser.

Extrait de "Le miracle et l'enquête. Les guérisons inexpliquées à l'épreuve de la médecine", Laetitia Ogorzelec-Guinchard, PUF, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !