5 valeurs qui méritent le détour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
5 valeurs qui méritent le détour
©Reuters

Atlantico Bourse

5 valeurs qui méritent le détour

Malgré beaucoup d’incertitudes à cause des événements internationaux, les marchés continuent de progresser. L'occasion d'investir sur quelques valeurs "sous valorisées".

Alain Pitous

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio »

La semaine boursière a été finalement dans la lignée des précédentes : la hausse s’est poursuivie. Pourtant les risques et les interrogations ne manquent pas : les négociations entre Grecs et Européens sont toujours porteuses de risques majeurs pour la zone Euro, la situation en Ukraine s’enlise et peut dégénérer rapidement. Enfin, l’hypothèse d’une hausse des taux courts américains d’ici l’été reprend de la consistance et pourrait peser sur les marchés car vendredi, l’économie américaine a affiché des créations d’emplois en forte hausse.

Tout cela fait beaucoup d’incertitudes…cependant les marchés continuent de progresser. Certains parlent de « bulle »  pour expliquer que les prix sont irrationnels et que les liquidités injectées sur les marchés financiers faussent tous les repères. Pas si simple.

Sur les marchés de taux compte tenu de la croissance faible, de l’inflation toujours plus basse et surtout compte tenu d’une épargne mondiale excédentaire, l’écrasement de la courbe des taux est finalement assez compréhensible. Sur les actions, la situation est loin d’être dans un schéma de bulle : en effet dans des marchés « en bulle » tout monte sans discrimination et atteint des prix aberrants sans lien avec la réalité économique. Ce n’est vraiment pas le cas. Les entreprises en panne de croissance ou dont les modèles sont dépassés  se retrouvent  très lourdement sanctionnées à l’inverse des entreprises en croissance récurrente et fiable.

Nous maintenons, pour le moment, toujours la même approche stratégique : une croissance mondiale modérée, soutenue, en cas de ralentissement par les banques centrales mais dont l’accélération ne peut qu’être limitée par le poids important des dettes publiques. Dans ce schéma, sans tomber dans l’excès de confiance, la zone euro pourrait commencer à voir sa croissance progresser un peu.

Il y a donc de bonnes raisons d’être investi en actions européennes. Avec un mix valeurs exportatrices, valeurs de croissance, et valeurs selon nous « sous-valorisées ». Cette semaine dans nos fonds nous avons initié ou complété des investissements sur quelques valeurs selon nous sous valorisées. Nous investissons de manière très progressive et il faut absolument noter qu’il s’agit de complément par rapport à des portefeuilles existants et bien diversifiés.

Investir uniquement sur ces valeurs serait probablement trop risqué.  

Arcelor : Numéro 1 mondial de la sidérurgie dont le cours se situait à 33€ il y a 5 ans et qui vaut désormais moins de 8,8€.  L’entreprise bénéficie pleinement de la baisse de l’Euro et partout dans le monde les surcapacités de production ont été réduites laissant espérer une amélioration des marges. Achat vers 8.7€.

Nexans : Un des leaders mondiaux de l’industrie du câble. Nexans opère sur plusieurs segments de marchés de l’énergie au télécom en passant par l’industrie et le bâtiment. Ce type de valeur est très sensible à l’activité économique, en particulier en zone Euro, et pourrait bénéficier du niveau de l’Euro. Enfin la nouvelle direction a entrepris un plan de redressement qui pourrait porter ses fruits désormais rapidement. Nexans cotait 60€ en 2010… et vaut désormais moins de 29€. Achat vers 28,5€.

Alcatel : Cas assez typique des valeurs en « retournement ». Alcatel est un des leaders mondiaux dans les réseaux haut-débit, secteur hautement concurrentiel. Alcatel fait partie des « histoires » de la bourse parisienne et a connu un parcours très heurté. Après plusieurs « faux-départ », la situation semble un peu plus prometteuse : la dynamique commerciale, les marges et le contrôle des coûts évoluent dans le bon sens. La valeur reste risquée mais en dessous de 3,2€, le risque nous paraît limité. Achat sous 3,2€.

Arkema : Comme les autres acteurs de la Chimie, dont elle est un des leaders mondiaux, Arkema devrait bénéficier de la baisse des cours du pétrole, en effet 60% des coûts de ses matières premières sont liés au pétrole : mécaniquement la rentabilité d’Arkema va être améliorée. La baisse de l’Euro va jouer positivement aussi…Au cours actuel Arkema est moins bien valorisée que ses concurrents. Achat en repli sous 63€.

Alstom : Comme Alcatel, Alstom a souvent fait l’actualité boursière et peut être considéré comme une valeur de retournement et de ce fait assez risquée mais, l’accélération de l’activité commerciale est supérieure aux attentes : dans son secteur des infrastructures pour l’énergie et surtout les transports, Alstom bénéficie d’une avance technologique et du niveau de l’Euro. Achat vers 28,5€.

Dans les marchés volatiles que nous connaissons depuis plusieurs mois, nous considérons que l’on peut initier des positions sur des valeurs, certes risquées mais qui peuvent compléter des portefeuilles par ailleurs bien équilibrés. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !