"Priscilla Folle du Désert" - festif et joyeux: ça déménage! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Priscilla Folle du Désert" - festif et joyeux: ça déménage!
©

Atlanti-culture

"Priscilla Folle du Désert" - festif et joyeux: ça déménage!

Camille Dubernet pour Culture-Tops

Camille Dubernet pour Culture-Tops

Camille Dubernet est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

SPECTACLE

COMEDIE MUSICALE

Priscilla Folle du Désert 

de Stephan Elliott et Allan Scott d’après le film produit par Latente Image et Specific Films.

Mise en scène et adaptation : Philippe Hersen

INFORMATIONS

Casino de Paris 

16 rue de Clichy, 75009 Paris.

Réservation obligatoire.

Du mercredi au samedi à 20h.

Jusqu'au 7 avril. 

RECOMMANDATION

EXCELLENT


THEME

 Voici une comédie musicale haute en couleurs qui nous raconte le périple à travers le désert australien de trois drag-queens partant produire leur revue musicale dans un trou perdu d’Australie. Trois hommes qui s’habillent en femmes et qui ne vont pas laisser indifférents les personnes qu’ils croisent sur leur route bien loin de Sydney, suscitant haine, rejet mais aussi admiration. Trois drag-queens très différentes mais chacune attachante à sa manière, pour nous faire réfléchir sur les différences et la tolérance, sur fond des plus grands tubes des 80s.

POINTS FORTS

-        Disco, pop, dance, soul, rock, tous les grands tubes anglo-saxons des années 80 sont là, pour la plus grande joie du public. La bande-son est mythique (de Madonna aux Village People en passant par Tina Turner, Gloria Gaynor ou encore Kylie Minogue et Earth Wind and Fire), l’ambiance est électrisante et on sent certains prêts à se lever pour danser en rythme.

-        Plus de 30 artistes sur scène, 500 costumes et 200 perruques; costumes tous plus colorés et extravagants les uns que les autres… les costumiers et les chorégraphes nous en mettent plein la vue. C'est un régal, on ne sait plus où donner de la tête. Bravo à Frédéric Olivier, le costumier en chef pour son imagination et son talent.

-        Mention spéciale aux trois choristes qui ont une voix incroyable, elles ont une présence vocale et scénique exceptionnelle.

-        Enfin, pour faire la transition sur les points faibles, une petite remarque sur l’histoire en elle-même. En effet, si vous cherchez une histoire forte, passez votre chemin, l’intrigue n’a que peu d’intérêt. En revanche, le message général du spectacle lui n’a pas perdu de son actualité: plus de 20 ans après le film original de Stephan Elliott, il nous parle des différences et de la tolérance de l’Autre et ça n’est sûrement pas inutile...!

POINTS FAIBLES:

-        Comme je viens de le dire, l’histoire est un peu insignifiante en elle-même et il y a donc quelques longueurs dans les scènes ‘parlées’ du spectacle.

-        Les chorégraphies sont époustouflantes mais les danseuses manquent parfois de synchronisation et c’est dommage…

EN DEUX MOTS

Une comédie musicale festive et joyeuse qui déménage et nous offre un spectacle haut en couleurs et en musiques.

L'AUTEUR

 Stephan Elliott est l’auteur réalisateur du film ‘The adventures of Priscilla Queen of the desert’ sorti en 1994 et co-auteur de la comédie musicale qui s’en inspire. Il a commencé au cinéma avec la comédie Frauds, sélectionnée pour le Festival de Cannes 1993.

Priscilla est un des plus grands films australiens à ce jour. Il a accumulé de nombreuses  récompenses (Oscar, BAFTA, AFI) et nominations (Writers Guild Awards, Golden Globe).

Stephan Elliott est également connu pour Eye of the Beholder avec Ewan Mc Gregor, Easy Virtue avec Jessica Biel, Colin Firth et Kristin Scott Thomas. Il est actuellement en post-production de son nouveau film, Flammable Children, avec Guy Pearce et Kylie Minogue.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !