"Petits crimes conjugaux" : intelligence, finesse, lucidité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Petits crimes conjugaux" : intelligence, finesse, lucidité
©

Atlanti-culture

"Petits crimes conjugaux" : intelligence, finesse, lucidité

Omniprésent dans cette rentrée culturelle, Eric-Emmanuel Schmitt propose, entre autres, une excellente pièce de théâtre, "Petits crimes conjugaux", remarquablement interprétée par Fanny Cttençon et Sam Karmann.

Marie Roux de Luze et Véronique Paugam pour Culture-Tops

Marie Roux de Luze et Véronique Paugam pour Culture-Tops

Marie Roux de Luze et Véronique Paugam sont chroniqueuses pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

L'auteur

Eric-Emmanuel Schmidt, né en 1960 en France et naturalisé belge, est un des auteurs francophones contemporains les plus lus et les plus représentés au monde. Il a été traduit en 40 langues et joué dans plus de 50 pays. C'est sa huitième pièce de théâtre, adaptée d'un roman écrit par lui en 2003.
Dramaturge, romancier, essayiste et cinéaste, c'est, une fois encore, un acteur clef de la rentrée littéraire avec la sortie de son livre " L'homme qui voyait à travers les visages" et de la rentrée théâtrale, avec ses deux pièces, celle-ci et une autre, "Le chien". 

Thème

Gilles perd la mémoire à la suite d'un accident; sa femme Lisa l'aide à redécouvrir sa vie. Mais le doute de chacun vis à vis de l'autre les entraîne dans un affrontement sans merci.

Points forts

- Deux acteurs talentueux qui nous régalent en étalant une énorme palette de sentiments, de situations et de mimiques et qui passent avec virtuosité de l'amour à la violence.

- Une réflexion sur la vie de couple et la force de l'échange menée avec intelligence, finesse et lucidité

- Un texte fort, sensible et touchant où les nombreux rebondissements nous tiennent en haleine.

 - L'histoire d'une amnésie salvatrice réelle ou simulée.

 - Une réflexion intéressante sur la résistance de l'amour face à l'usure du temps.

 - Les rapports de couple dans toute leur complexité.

Points faibles

Nous n'en avons pas trouvé.

En deux mots

Faut-il être en guerre pour s'aimer ?

Une phrase

"J'ai une forme de toi en moi, je suis ton empreinte, tu es la mienne."

Recommandation

ExcellentExcellent

Théâtre

"Petits crimes conjugaux"
de Eric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène : Jean-Luc Moreau
Avec Fanny Cottençon et Sam Karmann

Informations

 Théâtre Rive Gauche
 6, rue de la Gaité 
75014 PARIS
Du mardi au samedi, à 21h.
Matinée le samedi à 15h.
Réservation : 01.43.35.32.31
www.theatre-rive-gauche.com

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !