"Névrotik Hôtel" : quand le travestissement devient magie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Névrotik Hôtel" : quand le travestissement devient magie
©

Atlanti culture

"Névrotik Hôtel" : quand le travestissement devient magie

Si vous voulez comprendre pourquoi, dans l'univers français du théâtre, Michel Fau est aujourd'hui l'un des dix acteurs les plus doués, allez voir "Nevrotik Hotel", mélo musical aussi fin et drôle que déjanté.

Pauline Bonnefoi pour Culture-Tops

Pauline Bonnefoi pour Culture-Tops

Pauline Bonnefoi est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »
THEATRE
Névrotik Hôtel
De Christian Siméon
Mise en scène: Michel Fau
Avec Michel Fau et Antoine Kahan
INFORMATIONS
Théâtre des Bouffes du Nord
Jusqu'au 27 mai 
Réservations: 01 46 07 34 50
                       http://www.bouffesdunord.com
RECOMMANDATION :  EN PRIORITE
THEME 
Sur la côte normande, la riche cliente d'un hôtel cossu terrorise un membre du personnel. Lady Margaret va acheter les services d'Antoine, jeune groom caméléon, pour interpréter divers scénarios dans sa chambre d'hôtel.Tour à tour, il incarne le marin, le chevalier ou l'otage, tissant peu à peu avec Lady Margaret, indétrônable diva, une relation ambiguë, faite de jeux dangereux.
 POINTS FORTS
- Michel Fau, à l'initiative de ce spectacle, est incontestablement le grand atout de la pièce. Le travestissement lui va comme un gant : il incarne à la perfection cette diva emphatique et impérieuse, avec une certaine économie de mouvements; ses expressions faciales et intonations suffisent à déclencher les fous-rires. Antoine Kahan, qui lui donne la réplique et chante également, s'avère un partenaire de taille, qui se glisse dans toutes les peaux et brouille astucieusement les pistes.
- Les dialogues fins et très drôles, astucieusement mêlés aux paroles des chansons, sont signés par Christian Siméon, qui a vraiment du talent.
- Un orchestre accompagne les comédiens en direct, ce qui donne aux chansons de cabaret, composées par Jean-Pierre Stora, un charme authentique.
- Le décor rose bonbon de cette chambre d'hôtel kitsch à souhait fait écho à la démesure des personnages.
POINTS FAIBLES
Plutôt un prérequis : il faut être réceptif au charme désuet des chansons de cabaret.
EN DEUX MOTS
Un mélodrame musical sur mesure pour Michel Fau, exceptionnel dans son rôle de diva.
UN EXTRAIT
Ou plutôt deux:
"- Je veux qu'on m'aime pour mon argent !
- Vous êtes si riche que ça ?
- Vous allez m'adorer."
- "Qu'est-ce qu'elle est gentille cette fille, et empathique ! Et ravissante ! Enfin, si on aime ce genre. Je la soupçonne d'être un tantinet sournoise. Veule. Et puis elle n'a pas de menton. Elle est affreuse en fait ! Une musaraigne ! Mais empathique, ça, on peut pas lui retirer."
 L'AUTEUR
Christian Siméon est auteur de théâtre, et complice de Michel Fau depuis que celui-ci interpréta en 1997 l'un de ses premiers textes, Le monologue de Théodore-Frédéric Benoit. Michel Fau y ajouta une tonalité comique totalement absente de ce texte sombre et pessimiste, ce qui conquit et inspira le dramaturge. Depuis, Christian Siméon a signé plus de 22 pièces et remporté le Molière de l'Auteur (2007). Parmi ses plus grands succès, deux pièces ont été mises en scène au théâtre du Rond-Point : Le Cabaret des Hommes Perdus (Molière du spectacle musical, 2007) et Brûlez-la (2016), mis en scène par Michel Fau.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !