"Merci pour le bruit" : beaucoup de bruit pour pas grand chose | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Merci pour le bruit" : beaucoup de bruit pour pas grand chose
©

Atlanti-culture

"Merci pour le bruit" : beaucoup de bruit pour pas grand chose

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »

THEATRE

MERCI POUR LE BRUIT

de  Charlotte Gabris

Mise en scène : Sarah Lelouch

Avec  Charlotte Gabris et Vincent Dessagnat.

INFOS ET RESERVATIONS

Théâtre de la  Gaité Montparnasse

 24 Rue de la Gaité, Paris 14e

Réservations: 01.43.20.60.56

www.gaité.fr

jusqu'à fin décembre

du mardi au samedi à 19h.

RECOMMANDATION 

BOF !

THEME 

Lisa a préparé une petite fête pour célébrer ses 30 ans. Mais aucun des ses invités ne viendra.

Sam, son compagnon, qui l’a quittée la veille,  a discrètement  annulé la soirée auprès de leurs amis.

Son voisin du dessous, solitaire invétéré, vient se plaindre du bruit des préparatifs.

Les deux voisins vont croiser leur regard sur la vie,  leur incompréhension de leur environnement affectif et amical, leur solitude et désillusion, bref parler de l’amour, du couple, des amis …

 POINTS FORTS 

- Malgré un texte de peu de relief,  Vincent Dessagnat parvient  à  rendre son personnage crédible et touchant, notamment dans les scènes ou il rêve de séduire la voisine de l’immeuble d’en face.

- Le costume de hot-dog que revêt Lisa pour sa soirée déguisée, est bien l'aspect le plus amusant de cette comédie...

POINTS FAIBLES

- Agrémenté d’un ensemble de poncifs, le texte est- je suis désolé de le redire, autrement- sans grand intérêt.

- J’ai eu du mal à sourire aux soit disant bons mots, généralement déclamés sur un ton qui accentuait leur inconsistance.

 

EN DEUX MOTS:

D'un texte écrit par une humoriste, on pouvait espérer  un peu plus d’esprit et de piquant. Malheureusement, on se retrouve plutôt dans une ambiance de type télé réalité, avec des répliques dignes du « Loft » ! Dommage...

UN EXTRAIT 

Un des rares extraits avec un peu d’esprit :

 « Je suis à l’origine d’un tapage nocturne, c’est signe que j’existe ».

L’AUTEUR 

Charlotte Gabris  (née en 1987)  est comédienne, auteur et chroniqueuse suisse.

Après des étude de théâtre, elle débute sa carrière à la radio dans La Grosse Emission, aux coté d’Ariane Massenet, et rejoint de 2009 a 2010  La Bande à Ruquier , dans On va S’Géner sur Europe 1.

En 2012 elle intègre le l’équipe du Jamel Comedy Club. 

Elle a déjà écrit et interprété deux  spectacles : J’en ai marre (2005), Comme ca c’est mieux (2012).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !