"Les Furies" : Barack Obama l'a adoré... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Les Furies" : Barack Obama l'a adoré...
©

Atlanti-culture

"Les Furies" : Barack Obama l'a adoré...

LIVRE

« Les Furies»

de Lauren Groff

Ed. de l’Olivier

427 pages

23,50 euros

THEME

Sur un coup de foudre, Mathilde et Lotto se marient très vite et très jeunes, alors qu’ils terminent à peine leurs années universitaires. À vingt-deux ans, Lotto est une star parmi ses amis, Mathilde, une énigme. Beaux, séduisants et follement amoureux, ils semblent promis à un avenir radieux. 

Pourtant, contrairement à tous les pronostics, le talent de Lotto tarde à éclore,  et c’est Mathilde qui  fait bouillir la marmite. Dix ans plus tard, le succès arrive enfin et l’équilibre se renverse : Lotto devient un dramaturge au succès planétaire, soutenue par Mathilde,  transformée en  femme orchestre dans l’ombre.

Mais les histoires d’amour parfaites aux yeux de tous cachent souvent des secrets qu’il vaut mieux taire.

POINTS FORTS

-      Indéniablement, la  construction. Après une première partie où Lauren Groff nous compte l’histoire de ce couple solaire et fascinant, à travers les yeux de Lotto,  quelle heureuse surprise  de comprendre qu’il nous  reste encore la seconde à découvrir… D’autant qu’avec la version de Mathilde, le suspens nous pique  et  lève bien des secrets !

-      Cet  amour fusionnel qui transpire à travers chaque ligne et qui  suscite, encore 20 ans plus tard, jalousie et admiration  de tous leurs amis. Une alchimie magique à base de création, d’alcool à gogo, et de sexe omniprésent et débridé.

-      La personnalité rayonnante de Lotto qui, au fil des années et de sa notoriété, devient de plus en plus autocentré, voir insupportable. Et en parallèle, la montée en puissance de Mathilde qui  dans l’ombre, endosse le rôle de  femme orchestre pour  créer autour de l’artiste toutes les conditions nécessaires à sa réussite.

-      L’ambivalence et la complexité du personnage de Mathilde, qui sous une apparence lisse et soumise est  capable de actes les plus vils et féroces pour protéger son couple.

-      Cette  ambiance festive et bohême qui gravite autour de ce couple atypique et  dans laquelle le lecteur est plongé tout au long du livre.

 POINTS FAIBLES

  Le style des premières pages,  trop souvent haché et entrecoupé de parenthèses… Même s’il  peut déranger, voire même agacer, ne pas trop s’y fier, ce n’est que passager. ( Est-il dû à la traduction ?)

EN DEUX MOTS

Ce roman a été désigné par Barack Obama comme le meilleur de l'année 2015. Décidément, ce Barack a vraiment bon goût! 

UN EXTRAIT

Qui seront deux:

 - « Si tu devais exprimer ce que tu penses au quotidien de ton conjoint, tu  réduirais tout en miettes. »

- « Elle n’a jamais menti. Elle s’est contentée de ne pas en parler. »

RECOMMANDATION

EXCELLENT

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !