"La Putain du dessus" : Surtout pour l'actrice, qui emporte tout | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"La Putain du dessus" : Surtout pour l'actrice, qui emporte tout
©Reuters

Atlanti-culture

"La Putain du dessus" : Surtout pour l'actrice, qui emporte tout

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »
THEATRE
La Putain du dessus
D' Antonis Tsipianitis
Avec : Emilie Chevrillon
 
INFORMATIONS
Théâtre de la Huchette
23 rue de la Huchette , Paris 5e
Réservations: 01.43.26.38.99,
Jusqu'au 23 décembre,
du mardi au vendredi à 21H, samedi 16h et 21h,.
 
RECOMMANDATION : BON
 
THEME 
Errato, à peine rentrée des obsèques de son mari, Leftéris, policier corrompu,  décide de tomber le masque.
Loin de l’image éplorée qu’elle donne à ses proches, elle cesse de faire bonne figure, nous livre ses réflexions sur sa vie .
Après une enfance soumise et malheureuse dans la Grèce rurale, elle épouse pour fuir sa famille le séduisant Leftéris, beau policier athénien dont elle est amoureuse.
Rapidement il va  lui montrer son vrai visage de macho brutal et la réduire au rôle de servante. 
Ne trouvant auprès de son mari que violence et désespoir, elle perd ses illusions.
Battue et trompée, elle vient de retrouver sa liberté et raconte avec passion  son passé douloureux et ses espoirs dans un avenir meilleur.
 
POINTS FORTS
L’interprétation magistrale d’Emilie Chevrillon  qui emporte le spectateur dans son univers triste et désespérant. Seule en scène pendant 1h30, elle rit, pleure, crie, menace, et nous fait partager ses émotions. Une performance  vraiment  excellente  et touchante.
 
POINTS FAIBLES 
Ce monologue souvent très noir, d’1h30, m’a paru un peu long, ceci malgré tout le talent d’Emilie Chevrillon et quelques pointes d’humour acerbe .
Et je n’ai pas bien compris la référence à la crise grecque  ni aux « Femens » dont il est fait état dans le pitch. Il me semble plutôt qu’il s’agit de la puissante révolte d’une femme bafouée par sa famille et son mari, thème malheureusement universel.
 
EN DEUX MOTS
Le cri d’une femme bafouée, qui est enfin libérée de nombreuses années de soumission et d’humiliation.
 
UN EXTRAIT :
« Et dans le noir de la nuit, l’aube est arrivée dans ma vie. »
 
L’AUTEUR :
Antonis Tsipianitis, né  à Athènes en 1965, est journaliste  et écrivain. Il a publié trois romans et huit de ses pièces sont jouées à Athènes.
"La Putain du dessus", son plus grand succès,  y est  produit depuis six ans.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !